Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Le minage, le minage et encore le minage

Rédigé par uTux 6 commentaires

Note: j'ai mis beaucoup de temps à écrire cet article, ne sachant pas comment le tourner sans tomber dans des biais ou de la désinformation. Il ne s'agit que de mon avis, vous pouvez me traiter de vieux con n'ayant pas compris le système, vous avez probablement raison, insultez moi dans les commentaires j'assume totalement. C'est totalement de la philosophie de comptoir.

Quand on parle de cryptomonnaie je suis pense principalement à Bitcoin. Même si je n'y comprends pas grand chose j'ai longtemps eu une image positive, l’émergence d'une alternative au système bancaire, une monnaie geek sans frontière totalement décentralisée et dématérialisée, c'est plutôt cool. Si vous non plus vous n'y comprenez rien, vous pouvez consulter cette vidéo de Science étonnante qui explique le principe des cryptomonnaies et des blockchain.

Il s'avère que les cryptomonnaies ont besoin de puissance de calcul sur le réseau pour valider les transactions et générer de nouvelles unités, on appelle cela le minage. C'est un processus nécessaire au système pour rester intègre et décentralisé. Les ordinateurs qui "minent" sont récompensés en gagnant eux-même des bitcoin (ou autre monnaie). Il semble que (au début) la rémunération était assez conséquente, ce qui a mené à l’émergence d'un nouveau business, le minage en masse. On ne mine plus pour participer au système, on mine pour l'argent, le vrai argent en $$$, dans des datacenter avec des fermes de serveurs, ou encore chez soit en empilant des cartes graphiques, ce qui a d'ailleurs mené a la pénurie et l'explosion du prix des AMD RX500.

Il y a un mois, le site bitcoin.fr estimait que le réseau Bitcoin consommait "une dizaine de milliards de kWh par an", il faut ajouter à ce chiffre les autres cryptomonnaies car oui elles sont très nombreuses (Etherum...). Pour l'aspect écologique on repassera. Bon, j'avoue que ce chiffre absolu est assez difficile à interpréter car il faudrait connaître l'impact des vraies monnaires pour savoir si Bitcoin est pire ou non.

A cela il faut ajouter la spéculation très importante. On parle en ce moment du Bitcoin à $12 000 et cet été il y a eu un cratch éclair de l'Etherum qui a fait passer temporairement sa valeur de $317 à $0,10. En fait la monnaie est tellement imprévisible que Steam ne l'accepte plus, la raison invoquée étant les frais de transaction ($7,3 !!!) mais on imagine aussi que les importantes fluctuations du cours ont joué (un client se faisant rembourser un jeu alors que la valeur du Bitcoin a monté peut être problématique). On achète de la cryptomonnaie quand le cours est bas et on la revend quand il augmente, c'est la bourse...

Commitstrip, 2014 (cliquez sur l'image pour accéder à ce site génial).

Bon jusqu'ici j'ai utilisé des arguments de vieux con, mais on peut monter d'un cran: on sait maintenant miner en javascript, ce qui permet donc d'intégrer des scripts dans les pages web pour faire miner les visiteurs, à leur insu. Au passage je remercie le javascript pour avoir transformé nos navigateurs web en clients lourds, il y a 10 ans on pouvait "surfer" avec 128MB de RAM, aujourd'hui 1GB est un minimum, et encore c'est en utilisant des bloqueurs et divers filtres. Petit récapitulatif de la situation et des nombreux abus avec le minage sur le web. uBlock Origin bloque ces applets, on peut le tester chez coinhyve (un petit applet permet d'afficher la vitesse de minage, il reste normalement à zéro).

En ce qui me concerne le minage dans les pages web est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Y'en a marre du minage, tout le monde ne parle que de ça, c'est l'enjeu de la décennie, on n'utilise pas les cryptomonnaies pour s’affranchir du système bancaire classique, on les utilise pour se faire un max de pognon réel ($$$) de manière propre ou impropre. Donc on nuit, on pollue, on avance pas. C'est presque une expérience sociologique: on a pas besoin des banques ou des politiques pour avoir de la spéculation, c'est humain et universel, ça fait réfléchir.

Fin de la philosophie de comptoir.

6 commentaires

#1  - LilaTequila a dit :

Excellent question que l’aspect coût énergétique de la cryptomonnaie. Ça n'a pas l'air si facile, je t'encourage à regarder cette vidéo.
https://www.youtube.com/watch?v=uZxxaeAONEk

Répondre
#2  - boblami a dit :

C'est très attendrissant !

Répondre
#3  - boblami a dit :

Vous n'avez pas encore compris que l'écologie et toute cette fumisterie n'est qu'une anticipation politique à la raréfaction du pétrole et à la redistribution géopolitique des producteurs de pétrole. La sécurité routière c'est la même chose : on ne limite pas la vitesse pour la sécurité mais pour baisser la consommation générale de pétrole. Quelle naiveté !

Tant que vous aurez comme religion principale le pognon...des tas de gens essaieront d'en gagner.

Il faut arrêter avec vos visions de gauchistes. Le gauchisme c'est dépassé et on a vu où cela nous a amener !

Tant que vous souhaiterez le dernier smartphone, un compte Amazon et des tranches de jambons bien emballées au meilleur rapport qualité/prix, le monde continuera ainsi de tourner.

Répondre
#4  - uTux a dit :

on est pas vendredi

Répondre
#5  - Murdock a dit :

Sur l'aspect énergétique, il parait (moi non plus je n'y comprends pas grand chose) que certaines cryptomonnaies utilisent d'autres méthodes qui sont bien moins énergivores (https://www.nextinpact.com/news/105380-cest-quoi-blockchain-et-a-quoi-ca-sert.htm) (si tu ne l'as pas déjà lu)

Globalement j'ai la même réflexion de comptoir que toi, cependant je me dis aussi que peut-être la blockchain permettra un jour un usage plus intéressant que la monnaie virtuelle. Ou peut-être pas :/

Répondre
#6  - uTux a dit :

après la guerre nucléaire on paiera avec des capsules de toutes façons (Fallout).

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot wvuk ?

Fil RSS des commentaires de cet article