Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Projet d'achat #6: Retard et surprise

Rédigé par uTux 2 commentaires

Deux jours avant la signature finale pour acheter mon appartement, j'ai reçu un appel de mon notaire qui m'informait qu'un document était manquant et que cela allait provoquer un retard de 3 semaines. Ce n'était pas un oubli de ma part, la demande aurait du être formulée par l'office des notaires à la mairie mais cela n'avait pas été fait. Heureusement j'avais prévu un peu de marge pour quitter mon ancien appartement et j'ai donc pu faire rallonger le bail pour ne pas me retrouver à la rue. À l'issue de ces 3 semaines j'ai enfin pu signer et devenir propriétaire.

Je me doutais que l'aventure ne faisait que commencer et qu'il ne fallait pas crier victoire immédiatement. Je prévoyais de devoir consacrer pas mal de temps au nettoyage de l'ancien appartement, mais j'ai aussi découvert des surprises dans ma nouvelle acquisition. Il ne m'a pas été transmis dans un état impeccable, loin de là :

  • Il y a une bonne trentaine de trous dans les murs. Ils ont servi à fixer des étagères et n'ont pas été rebouchés.
  • Les joints de la cabine de douche sont moisis et noirs.
  • Le congélateur n'est pas dégivré.
  • L'évier de la cuisine est entartré et blanchâtre.
  • Le bouchon de l'évier de salle de bain ne s'éjecte pas.

J'imagine que ça fait partie du jeu, il n'y a pas d'état des lieux quand on vend ou achète.

Des trous
Imaginez une trentaine de trous comme ça.

Le bouchage des trous n'est vraiment pas compliqué, il suffit de mettre de les combler avec un enduit qui sèche très rapidement, puis de poncer avec un papier spécifique pour bien le lisser. Le problème est qu'il il faut ensuite repeindre par dessus et donc trouver la même couleur, ce qui n'est pas chose aisée. Ou alors il faut refaire tout le mur pour masquer la différence de ton.

Je vais donc devoir m'improviser peintre et plombier pour le prochain mois et mener un mini chantier qui va m'occuper les soirs et week-end. Être propriétaire ça se mérite.

Classé dans : Divers Mots clés : aucun

Dell Latitude 5500 BTX, UEFI, freeze au démarrage, lvfs, computrace

Rédigé par uTux 4 commentaires

Cet été, j'évoquais l'achat d'un Dell Latitude 5500 BTX sur lequel j'avais installé Debian Buster. Ce modèle fonctionne out-the-box sous Linux, est très silencieux et ne chauffe pas trop donc en apparence tout va bien, sauf que non car il était touché par un bug firmware très agaçant.

Freeze au démarrage

En effet, lorsque la batterie n'était pas pleine, on va dire à la louche une valeur < 80%, il était impossible de booter car le système freezait après l'initramfs, juste avant de devoir saisir le mot de passe LUKS. Il y avait alors deux solutions :

  • Ajouter acpi=off au grub, ce qui avons-le n'est pas viable puisque vous perdez toutes les touches spéciales, ne pouvez plus changer la luminosité, et n'avez plus l'indicateur de batterie.
  • Brancher le chargeur, au moins pour pouvoir démarrer l'ordinateur. Il peut ensuite être débranché, la machine fonctionnera parfaitement jusqu'à extinction.

Mise à jour UEFI

J'ai subit ce bug pendant de nombreux mois parce que j'utilisais principalement mon ordinateur chez moi et que je pouvais donc le brancher pour le démarrer. Mais un jour j'ai décidé de m'y pencher sérieusement et d'aller voir s'il y avait une mise à jour du firmware UEFI (bios) disponible chez DELL. Et en effet il y avait la version 1.9.1 disponible en téléchargement et marquée comme critique car elle corrige des failles de sécurité.

Après avoir téléchargé et mis le .exe sur une clé USB en FAT32, j'ai redémarré la machine et appuyé sur F12 afin d'accéder à la fonctionnalité "Flash Update". Celui-ci a correctement détecté mon fichier, m'a averti qu'il allait redémarrer plusieurs fois la machine, et... est resté freezé sur cet écran :

Stuck bios update

Un update de Bios qui plante c'est pas rassurant, j'ai donc attendu 1h avant d'éteindre de la machine, qui heureusement n'était pas bricked. J'ai retenté la mise à jour, avec le même résultat, il semble que le flashage ne démarre tout simplement pas. Changement de méthode.

LVFS / fwupdmgr

Après une petite recherche dans la documentation de DELL, je suis tombé sur LVFS. Si on m'avait dit un jour qu'il était possible, sous Linux, de mettre à jour un Bios avec une commande aussi simple qu'apt-get update je n'y aurais pas cru, et pourtant c'est ce que permet de faire LVFS et son implémentation fwupdmgr. La documentation d'Ubuntu est assez explicite :

  
fwupdmgr refresh
fwupdmgr get-updates
fwupdmgr update
  

En pré requis il faut tout de même autoriser dans le Bios/UEFI les updates par "capsules" du firmware UEFI sinon la procédure échouera. Pensez à les désactiver par la suite. En tous cas ça fonctionne bien car après avoir redémarré, le logo DELL m'a indiqué que la mise à jour était bien prise en compte suite à quoi je me suis bien retrouvé en 1.9.1.

Le bug est maintenant corrigé, la machine ne freeze plus au boot sur batterie. Ce DELL Latitude 5500 BTX est devenu quasi parfait pour Linux :)

Computrace

Petit (gros) bémol: depuis le passage du firmware UEFI en version 1.9.1, je note la présence d'une nouvelle option Absolute Computrace dans le Setup. En faisant une recherche sur Internet on comprend vite qu'il s'agit ni plus ni moins que d'un rootkit/backdoor installé avec la complicité de DELL qui officiellement sert à garder la main sur la machine en toutes circonstances, par exemple en cas de vol avec réinstallation de l'OS.

L'option est désactivable - de manière temporaire ou définitive - ce que j'ai fait. Je choisis de croire que ce n'est pas un bouton placebo et que la fonction est réellement éliminée même si je n'en ai aucune preuve. Il n'est pas certain que Computrace fonctionne sous Linux et il n'y a pas non plus de moyen de vérifier si un agent a été injecté. Par sécurité je prévois de formater mon SSD et réinstaller Debian.

Je désactive mon compte Facebook

Rédigé par uTux 4 commentaires

Je me suis inscrit assez tard sur Facebook - début 2018 - et l'expérience aura duré un peu moins de 3 ans.

Les raisons qui m'ont poussé à me désinscrire :

  1. C'est con, mais le problème des réseaux sociaux est qu'il y a d'autres gens et rares sont ceux qui ont des choses intéressantes à dire, surtout en cette période anxiogène où la mode est aux complots et aux critiques en tous genres. Je me suis rendu compte que j'avais fini par masquer quasiment tous mes contacts pour ne plus voir leurs publications. C'est la raison la plus importante de mon départ.
  2. Un peu le même problème que Diaspora à savoir une présentation qui ne tire pas parti des écrans larges et oblige à scroller en permanence. L'ergonomie est misérable puisque personnellement j'ai toujours eu énormément de mal à retrouver des posts un peu vieux, je ne comprends rien à la manière dont le fil d'actus est trié.
  3. Des problèmes de performances, avec tout d'abord un site lourd et peu réactif mais aussi des temps de chargements trop important des ressources statiques (comme les images). Je rencontre aussi un bug avec Firefox ESR qui rend l'outil de messagerie instantané quasiment inutilisable, m'obligeant à passer sous Chrome.
  4. La publicité. Que ce soit pour un jeu free to play débile ou encore une grande enseigne de supermarché qui vous rappelle l'importance d'acheter des produits locaux et naturels, non merci.
  5. Le matraquage de messages du gouvernement, par rapport au port du masque par exemple. Je n'ai rien contre, mais on y a droit à la télé, à la radio, dans les rues, dans les entreprises, sur youbube, dans les discussions avec les proches... c'est bon on a compris, stop. Si j'ai envie de me ronger les ongles devant un compteur de morts du COVID je peux aussi allumer BFMTV (ou lire n'importe quel journal).

Pour en dire du positif :

  • Les communautés, assez complémentaires des forums. Si par exemple vous êtes un passionné d'informatique vintage, il y a de très nombreux groupes où discuter et poser des questions.
  • Trouver des gens. En tant que réseau social le plus populaire c'est ici que vous pourrez renouer contact avec d'anciens amis, collègues ou camarades.
  • Les pages des magasins, boutiques et associations. Pour ceux qui n'ont pas l'envie ou les moyens de faire un site Internet, Facebook est un bon backup.

Il n'est pas exclu que je revienne un jour, si le service évolue en bien.

CSS clair (inspiration Solarized Light)

Rédigé par uTux 5 commentaires

Il est désormais possible de switcher sur un thème clair à l'aide du slider "choix du thème" dans la sidebar à droite (ou tout en bas sur la version mobile). Le thème dark reste par défaut.

Si vous bloquez le JS, vous ne devriez avoir que le thème sombre. Ceux qui lisent à travers un lecteur de flux RSS ne sont pas concernés du tout.

CSS sombre (inspiration Solarized Dark)

Rédigé par uTux Aucun commentaire

Cela fait un moment que j'avais envie d'un thème sombre pour le site car je trouve cela plus reposant pour les yeux. Je travaille à l'ajout d'une variante "light" avec un sélecteur pour pouvoir changer à la volée.

Fil RSS des articles