Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Dans quel sens faut-il backuper ses serveurs ? Borg, backuppc

Rédigé par uTux 16 commentaires

Attention ceci n'est un comparatif entre backuppc et borg mais une courte réflexion. Je cherche à me débarrasser de backuppc pour les raisons suivantes:

  • Sous le capot c'est l'usine à gaz et c'est un enfer à installer surtout avec le webui quand votre distribution ne le propose pas ou pas complètement (genre FreeBSD).
  • Je n'aime pas du tout la planification des backup qu'on ne peut pas définir à des horaires (sauf avec des crons).
  • Il n'est pas disponible dans Nix alors que je migre vers NixOS (j'ai songé à le packager, mais cela me semble trop hardcore pour débuter).

Du coup j'examine les solutions alternatives de backup et tout le monde ne parle que de borg. Ce logiciel a l'air intéressant mais il semble plus adapté à la sauvegarde d'une machine individuelle qu'à l'utilisation dans un parc de centaines de serveurs. En effet les sauvegardes avec Borg se font en "push", il faut l'installer sur chaque serveur qui va ensuite pousser ses sauvegardes vers un repo distant. Avec Backuppc c'est du "pull", un unique serveur se charger d'aller chercher les données de vos serveurs distants.

Je pense que les deux solutions se défendent. L'avantage du pull (backuppc) c'est qu'on centralise la gestion, la surveillance et le stockage en un point, il n'y a rien à faire sur les serveurs. L'inconvénient est que votre serveur de sauvegarde doit disposer des accès root à l'intégralité de votre parc, ce qui peut constituer une faiblesse en terme de sécurité. Le push (Borg) est beaucoup plus sécurisé, par contre il faut l'installer et le gérer sur chaque machine ce qui ne doit pas être évident quand on en a des centaines.

La question est de savoir qui a raison. Faut-il faire ses sauvegardes en push et privilégier la sécurité ou en pull et privilégier la facilité de gestion ?

Backuppc : attention aux exclusions

Rédigé par uTux 3 commentaires

J'utilise backuppc sur mon NAS à la maison pour sauvegarder mes VPS. J'aime cet outil car il est assez simple et s'appuie sur SSH + rsync des logiciels connus.

Pour un serveur Linux avec rsync, backuppc va tout sauvegarder à partir de /, ce qui est bien mais il y a des répertoires qu'on a pas forcément envie d'inclure, par exemple /tmp et /run qui sont volatiles ou /mnt qui est utilisé comme point de montage.

Avant je faisais comme ça :

Sauf qu'il s'avère que cette exclusion est un peu violente puisqu'elle ne va pas s'appliquer qu'aux répertoires situés à la racine, mais à tous. Et donc j'ai eu des surprises en constatant que dans ma sauvegarde, /var/www/dokuwiki/data/media était lui aussi exclu, ainsi que /var/www/dokuwiki/data/tmp.

Bon cette fois ce n'était pas méchant, mais voici la bonne pratique pour les exclusions, utiliser des chemins absolus :

Et voilà.

Fil RSS des articles de ce mot clé