Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

J'arrête d'utiliser Windows

Rédigé par uTux 3 commentaires

Oui, le titre de cet article est digne d'un blog de 2007 tenu par un ado qui vient de découvrir "GNU/Linux" et qui pense qu'il va changer le monde en incitant les gens à quitter Windows, ce qui ~ en vrai ~ était un peu mon cas à l'époque. La vie étant un éternel recommencement, je suis actuellement dans une phase d'éloignement de Windows pour des raisons plus pragmatiques.

Le perso

Cela fait maintenant 18 ans (donc depuis 2006) que j'utilise Linux en système d'exploitation principal. Je suis passé par de nombreuses distributions (openSUSE, Ubuntu, Debian, Mandriva, Arch, Manjaro, Fedora) pour finalement me stabiliser sous Debian avec l'environnement MATE. Si au début c'était pour des raisons politiques (le logiciel libre) j'ai progressivement changé pour des raisons pragmatiques. J'ai cessé de haïr Windows - je lui trouvais même des qualités - mais je préfère simplement Linux et je n'ai pas envie de changer.

Ceci dit, je ne me suis jamais vraiment débarrassé du célèbre OS de Microsoft car j'ai toujours conservé un build de gaming en parallèle. En effet Jeu vidéo = Windows car les résultats sous Linux restent aléatoires mêmes avec les énormes progrès poussés par Steam (et Proton). Cependant je joue beaucoup moins avec l'âge et les nouveautés ne me font plus rêver du tout. Mon jeu favori ces dernières années est Age of Mythology, c'est pour dire.

Rétrospectivement, j'ai une certaine tendresse pour Windows XP et Windows 7 qui sont pour moi les meilleures versions de tous les temps, alliant stabilité et légèreté. A l'inverse j'éprouve une aversion / dégoût pour Windows 10 et Windows 11 principalement à cause de la télémétrie, des applications inutiles préinstallées, Cortonna obligatoire, de la publicité dans le menu démarrer mais aussi à cause des ressources systèmes requises. Car oui même si vous ne voulez pas passer sous Windows 11, ce dernier se retrouve téléchargé sur votre disque et consomme une place monstrueuse. Ajoutons à cela l'obligation d'utiliser des comptes cloud qui nous pend au nez (Microsoft essaie depuis plus de 10 ans de dégager les comptes locaux) et on comprend que les choses ne vont pas aller en s'arrangeant quant au respect de l'utilisateur.

En 2024 alors que l'AI est sur toutes les lèvres, Microsoft annonce son invention du siècle : Windows Recall. Le principe ? Utiliser une IA pour enregistrer tout ce que vous faites. Pourquoi ? Honnêtement j'en sais rien. À aucun moment de ma vie de geek j'ai pensé que ce serait cool d'avoir une IA qui trace tout ce que je fais. Donc non merci.

Aujourd'hui ma position est claire : Windows 10 sera le dernier que j'accepte d'utiliser par contrainte, en perso et (je l'espère) en pro aussi.

Le pro

J'ai subit Windows au travail pendant de très nombreuses années, réfugié sous une machine virtuelle en Debian pour pouvoir bosser. Trop de frustration à entendre mon PC ventiler à la moindre réunion Teams, les crashes de Virtualbox, les lenteurs quand l'antivirus de merde passe sur les fichiers VDI de ma machine virtuelle, ou simplement l'impression de ne jamais avoir assez de CPU ou de RAM au point que ça en devient ridicule.

A l'occasion d'un renouvellement de mon PC portable pro je me suis aperçu qu'il n'y avait pas de mot de passe sur le bios, j'en ai donc profité pour installer Debian en dual boot avec Windows (sachez que ce dernier peut réduire son disque C: à chaud, c'est pratique). Et ça marche avec secure boot. Je conserve tout de même Windows "au cas où" mais jusqu'à présent je n'en ai jamais eu besoin. Quel bonheur de travailler sur Debian ! L'environnement est fluide, l'ordinateur consomme à peine 1,5 GB de RAM avec Firefox + Chrome (pour Teams) + vscode ouverts, Windows est totalement hors compétition.

Alors oui c'est du Shadow IT mais j'en étais rendu à un point où soit je passais mon poste sous Linux, soit je ne pouvais plus bosser. J'essaie de maintenir un niveau de sécurité élevé : chiffrement intégral LUKS, rotation des mots de passe, clé privée SSH protégée par password, firewall, et pas de logiciel en dehors des dépôts Debian, Docker & Microsoft. À vrai dire je pense que si je dois un jour changer de travail, j'exigerai de pouvoir travailler sous Linux, ce sera une condition non négociable.

Conclusion

Je ne déteste pas Microsoft car ils font des choses vraiment cool dans l'écosystème opensource, mais je n'arrive simplement plus à utiliser Windows car ce produit devient de plus en plus mauvais. Je suis en bonne voie pour ne plus du tout l'utiliser et je dois dire que ça ne manque absolument pas.

3 commentaires

#1  - anatole M a dit :

J'ai une machine (de secours) sous W10 qui est en train de faire sa mise à jour et je ne me souviens pas que c'était si chiant sous XP et je dois dire qu'utiliser Debian c'est une partie de plaisir.
Une chose qui serait sympa c'est de ne plus imposer Micorosoft dans l'éducation mais on peut réver :)
A pluche.

Répondre
#2  - Madmax a dit :

Complètement d'accord avec toi, sauf qu'a mon taf ils sont plus restrictifs, donc obligé de me coltiner Win10.
Et pour le jeu sous linux j'ai acheter un SteamDeck pour tester et je suis agréablement surpris de la compatibilité.
Mais ç'est pas ceci qui m'a fait venir ici, c'est pour te mettre en garde sur le dépot Docker, car j'ai vu pas mal d'articles (comme celui ci au pif : https://www.techzine.eu/news/security/119415/20-of-docker-hub-repositories-spread-malware/) dernièrement qui disent que Docker et truffé de malware.
Je n'utilise pas docker, je n'y connais rien. Je signale juste pour pas que tu ne te retrouves avec ton service info sur le dos.

Répondre
#3  - uTux a dit :

Merci pour l'info, j'avoue que le titre m'a fait un peu peur, je croyais que c'était le dépot Debian pour installer Docker qui était vérolé.
Personnellement je n'utilise que des images Docker "officielles" ou je fais les miennes.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est le septième caractère du mot zeivjfml ?