Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Maître de stage - Episode 4: Sujets

Rédigé par uTux Aucun commentaire

Le temps passe vite, j'aurais aimé écrire cet article à la moitié du stage mais mon rythme de publication est clairement insuffisant. En réalité, le stage se termine déjà mais j'en parlerais plus tard.

Je savais que le stage ne se passerait pas comme je l'avais prévu, et bien sûr ce fut le cas. Tout d'abord le sujet de stage que j'avais prévu de lui confier était lié à un projet qui a été retardé de deux mois, ce qui m'a obligé à trouver d'autres choses. Et mine de rien, ce n'est pas facile d'improviser. J'ai eu l'impression de ne pas l'occuper assez et j'ai eu peur qu'il se lasse. Mais en lisant son rapport de stage, je trouve qu'il a en fait été beaucoup occupé ce qui est une bonne chose.

Les deux gros projets qui ont le plus monopolisé son stage, sont d'une part un sujet de recherche sur une méthode d'externalisation des logs du cloud public (afin d'en avoir une sauvegarde) et d'autre part un projet client consistant à migrer des ressources entre subscriptions Azure (vers du CSP) et en déployer de nouvelles.

Pour l'externalisation des logs, il a monté une infra ELK (ElasticSearch, Logstash, Kibana) en bac à sable, puis a trouvé progressivement le moyen de brancher les ressources Azure et Aws dedans. La solution a été présentée dans un DAT (Dossier d'Architecture Technique) et l'installation documentée dans un Wiki. Il s'est révélé très autonome.

Le projet client qui devait être le sujet principal s'est finalement révélé assez court, mais lui a permis d'aborder la notion de CSP (Cloud Solution Provider). En gros c'est une sorte de revendeur qui peut facturer au client l'utilisation des ressources du Cloud Public, et prendre sa marge tout en proposant un tarif plus avantageux que le prix public. En contrepartie, il s'engage à faire le support N1 et N2 pour les clients. On est donc à moitié dans le commercial et à moitié dans la technique, ce qui est très valorisant dans notre métier.

Le déploiement de ressources dans le Cloud Public Azure a également été l'occasion de se frotter au réseau et notamment au hub-spoke. Il faut donc non seulement adresser les différents réseaux mais aussi construire les tables de routage et paramétrer les NSG (Network Security Groups) pour contrôler les flux qui passent.

Donc oui finalement les sujets n'ont pas manqué et se sont révélés assez consistants. Mon seul regret peut-être est de ne pas lui avoir fait faire de support, c'est à dire traiter les tickets d'incident sur des infra existantes.

L'Episode 5 parlera de la fin du stage et de la soutenance devant le jury.

Maître de stage - Episode 3: Coronavirus

Rédigé par uTux Aucun commentaire

Le stage a commencé début Mars. J'avais prévu une première semaine légère consacrée à la familiarisation avec l'environnement et les outils. J'ai passé un peu de temps à expliquer le principe de fonctionnement d'Azure avec par exemple la hiérarchisation des ressources (Tenants, Subscriptions, Resource groups...) puis lui ai confié des "travaux pratiques" à réaliser en sandbox dans le seul but de lui faire mettre les mains dans le cambouis. Il s'agissait par exemple d'installer un Wordpress 100% PaaS à l'aide des App Services et Azure Databases for MySQL. Ensuite, la même chose avec AWS.

J'ai été surpris par la rapidité avec laquelle il a accompli ces exercices. Le bougre est plutôt bon techniquement et autonome, au point que j'ai pu lui confier plus tôt que prévu des "vraies" tâches reliées à des projets de l'entreprise. J'avais notamment mis de côté un projet d'externalisation des logs du Cloud vers une stack Elastic, et c'était parfait car il y avait suffisamment de matière pour l'occuper alors que je devais partir en congés.

Mon retour de congés a eu lieu la semaine 12, c'est à dire au moment où le confinement a été annoncé. Je me souviens du Lundi où l'ambiance était apocalyptique, les rumeurs circulaient dans l'entreprise et dans certaines équipes les gens avaient déjà été renvoyés chez eux. Et la nouvelle est tombée l'après-midi, notre manager nous a réunit pour nous annoncer 45 jours de télétravail. Le stage a alors pris une tournure inattendue car tout allait devoir être fait 100% en remote. Heureusement l'entreprise était déjà habituée au télétravail et tous les outils étaient déjà là.

Le travail à distance n'a pas changé grand chose au stage, nous communiquons principalement par Mattermost et faisons des conférences vocales via Teams. Ce qui semble moins évident en revanche c'est l'intégration dans l'équipe. Dans le bureau tout se passait bien et mon stagiaire participait aux batailles de Nerf avec les collègues. Mais dans Mattermost et Teams il est plus discret, ce qui est dommage.

L'épisode 4 parlera du sujet de stage qui a débuté en retard.

Maître de stage - Episode 2: L'arrivée

Rédigé par uTux 4 commentaires

Billet précédent: Maître de stage - Episode 1: Recrutement.

Comme c'est ma première expérience de maître de stage, je veux que tout soit parfait. Aussi pour préparer l'arrivée de mon stagiaire, j'ai concentré mon attention sur trois points :

  • Préparer l'arrivée dans l'entreprise (avoir un compte A.D et obtenir un PC).
  • Trouver un sujet de stage.
  • Lister les compétences à valider durant le stage.

Les formalités sont assez simples, quelques formulaires à remplir et coups de fil à passer. En revanche, pour le sujet de stage, c'est un peu plus complexe. En effet je voulais un sujet qui réponde aux critères suivants :

  • Pas trop simple. Mon stagiaire est un futur ingénieur, il ne faut pas qu'il s'ennuie dans des tâches peu gratifiantes et inutiles.
  • Pas trop compliqué. Il n'a pas beaucoup d'expérience et ne sera là que 6 mois. De plus il faut que moi-même je maîtrise le sujet afin de l'accompagner.
  • Faire appel à de multiples compétences. Il n'y a pas que la technique, l'ingénieur est amené à rechercher des solutions aux problèmes, rédiger des DAT (Dossier Technique d'Architecture), participer aux réunions avec les architectes, éventuellement faire un peu de gestion de projet.
  • Être bien défini et collaboratif. Le sujet doit tenir sur 6 mois, et nous devons être capables de reprendre le travail produit quand il sera parti.
  • Éviter de divulguer des informations sensibles. Le stagiaire a signé les accords de confidentialité, aucun problème avec ça, en revanche son rapport de stage sera amené à circuler à l'extérieur de l'entreprise. Il faut donc éviter d'y mentionner les secrets de fabrication :)

J'ai donc listé quelques sujets possibles pour en discuter avec lui le moment venu.

A côté de cela, j'ai également prévu un système d'entretiens mensuels et d'objectifs additionnels. Par exemple participer à la rédaction d'un DAT ou se préparer à la certification AZ-103. Ces objectifs ne sont pas obligatoires pour la réussite du stage mais constituent un plus sur son CV surtout s'il veut continuer à travailler dans ce domaine.

L'épisode 3 parlera des débuts du stage avec les imprévus dus au Coronavirus.

Maître de stage - Episode 1: Recrutement

Rédigé par uTux Aucun commentaire

Billet précédent: Maître de stage - Episode 0: Les origines.

La première étape est donc le recrutement. Il se déroule ainsi :

  • Trouver un sujets de stage, au moins savoir de quoi ça va parler. Ce n'est pas forcément évident car cette étape se déroule plusieurs mois avant le stage, on ne sait pas forcément sur quoi on va travailler et quels projets vont se présenter. Le sujet global que je propose est le Cloud Public Azure / AWS.
  • Définir une fiche de poste, qui énonce le profil recherché (stage de fin d'études pour un bac +5) et les technologies sur lesquelles l'étudiant sera amené à travailler. Une présentation de l'entreprise et de ce que fait notre équipe est également requise.
  • Éplucher les candidatures et les CVs.
  • Faire passer les entretients.
  • Retenir un candidat...

Je n'avais jamais fait l'exercice d'être du côté recruteur, c'est étonnant, je comprends maintenant la difficulté de cerner un candidat rien qu'en lisant son parcours sur une feuille A4. Je ne voulais pas être "le mauvais recruteur qui met injustement les CVs à la poubelle" mais je devais quand même trouver des critères objectifs et justes, tout en ayant conscience qu'un stagiaire est un stagiaire, il n'aura que très peu des compétences techniques recherchées. Accessoirement j'ai ressenti un petit "coup de vieux" en voyant les dates de naissance (1997)...

Passons maintenant à l'entretien. J'ai en fait des dizaines voire plus dans ma vie, toujours du côté candidat et je connais bien les règles du jeu. Apprendre à se présenter, à détailler son parcours, expliquer ce qui nous motive, parfois donner les réponses que le recruteur veut entendre (des défauts qui sont en fait des qualités), bla bla bla. Mais cette fois-ci j'étais de l'autre côté de la table, celui du recruteur. Et tout à coup c'était à moi de mener l'entretien, lancer les sujets, poser des questions constructives pour inciter le candidat à parler de lui. Heureusement mon chef m'a beaucoup aidé et est venu au premier entretien. J'ai retenu la formule suivante :

  1. Demander au candidat de se présenter, noter certains mots clés.
  2. Présenter l'entreprise, présenter notre métier, ce qui est attendu du candidat.
  3. Phase d'échange où on réutilise les mots clés pour interroger le candidat (hm, tu as fait un stage dans une entreprise qui fait de l'hébergement web, est-ce qu'il y avait de la HA ? De la virtu ? etc...). On répond aussi aux questions de ce dernier.
  4. On évoque les hobbies surtout les jeux vidéo ou la bidouille informatique, ça détend et parfois le candidat nous apprend des choses supplémentaires.
  5. Évoquer les modalités (salaire, horaires, transports...).

Dans un CV étudiant, les stages passés ont des sujets très variés voir radicalement différents, donc il n'est pas facile de trouver le fil rouge. Il faut essayer de comprendre les sujets qui ont été traités, les compétences mises en jeu, et ce que le candidat a appris. Je l'interroge sur sa culture informatique, s'il bidouille sur son temps perso, etc. Et bien sûr on juge le savoir-être, notamment la manière de s'exprimer, la politesse, on cherche à savoir si le sujet l'intéresse vraiment.

Après l'entretien arrive le débriefing en interne. Le candidat ne peut pas correspondre à 100% aux attentes, on essaie donc de juger s'il sera apte et suffisamment motivé pour le stage, en se rappelant encore une fois que c'est un étudiant. Finalement, nous avons dit oui, son savoir-être a beaucoup joué même si les compétences pouvaient paraître un peu faibles.

De manière humble je dois avouer que cette expérience, qui m'a placé du côté du recruteur, m'a appris beaucoup de choses. J'ai du mettre des mots sur ce que je fais chaque jour dans mon métier, apprendre à analyser les candidatures, construire un entretien qui mette le candidat à l'aise, et essayer de concilier l'aspect humain et rationnel. Je sens peser la triple responsabilité de choisir le bon candidat pour l'entreprise, pour moi, et pour lui-même. Je suis clairement sorti de ma zone de confort, de la technique, et ce n'est que le début.

L'épisode 2 parlera des préparatifs et de l'arrivée du stagiaire.

Maître de stage - Episode 0: Les origines

Rédigé par uTux 1 commentaire

A 32 ans, j'accueille mon premier stagiaire. J'avais cette idée en tête depuis quelques années déjà, mais je n'étais pas dans la bonne entreprise ou pas suffisamment "posé" pour me lancer dans l'aventure. C'est maintenant chose faite. Je vais essayer de tenir une série de billets dans lequel je décris cette expérience.

J'aime mon métier et j'ai envie de le transmettre, de former quelqu'un, le motiver, l'encourager si c'est la voie qu'il veut suivre. En même temps j'ai conscience des risques, un stage ou un contrat pro qui se passe mal peut casser un projet ou démotiver l'étudiant à travailler dans ce domaine. C'est ce qui m'est arrivé quand j'ai fait mon BTS, erreur de casting pour le stage, suivi de "la crise" en 2008, résultat j'ai totalement abandonné le domaine en question pour me "reconvertir" dans l'informatique mais tout en bas de l'échelle. Au final ce fut une bonne chose mais j'ai l'impression d'avoir perdu plusieurs années dans ma carrière professionnelle. Je dois maintenant faire mon maximum pour recruter la bonne personne et le faire monter en compétences, lui confier des sujets ni trop faciles ni trop difficiles, varier les domaines (architecture, réseau, projet...) juste assez pour que les 6 mois de stage le motivent à continuer !

Lorsque j'ai présenté l'idée à mon équipe et à mon chef, les réactions ont été positives mais on m'a averti qu'un stagiaire demande beaucoup de temps. J'ai compris que j'allais devoir améliorer mon organisation et potentiellement voir augmenter ma charge de travail, mais j'ai quand même envie de tenter le coup.

L'épisode 1 parlera du recrutement.

Fil RSS des articles de cette catégorie