Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Aquitaine / Pays Basque à vélo

Rédigé par uTux 2 commentaires

Note: Ce voyage a eu lieu au début Septembre 2020, l'article est juste très en retard.

En 2019, j'ai fait Nantes - Roscoff à vélo, un périple de 4 jours dont 3 sous la pluie qui m'a laissé un souvenir assez mitigé. Pour des questions d'ordre climatique je voulais donc partir dans le sud cette année, ce que j'ai fait en explorant une portion de la Vélodyssée qui m'était encore inconnue, celle de l'Aquitaine et du Pays Basque. Je suis donc parti à vélo de Royan pour aller jusqu'à Hendaye, et mon planning prévoyait ensuite ensuite une petite boucle en Espagne, ce que je n'ai finalement pas fait.

Voici le parcours réalisé :

Trajet 2020

Départ de Royan. La traversée de l'estuaire de la Gironde (Royan - Verdon) et du bassin d'Arcachon (Cap Ferret - Arcachon) se sont fait en ferry. Chaque couleur représente 1 étape donc 1 jour.

Total : 411 km

Matériel

Note : cet article n'est pas sponsorisé. J'ai choisi et payé de ma poche chaque élément et je tiens simplement à apporter un retour d'expérience à ceux qui s'équipent pour un périple similaire.

Je roule toujours avec mon fidèle Triban 500, un vélo de route sur lequel j'ai ajouté :

  • Un porte bagages BTWIN 900.
  • Une sacoche 20L.
  • Une sacoche 25L.
  • Une sacoche de cadre (2 trousses + emplacement étanche pour smartphone).
  • Une sacoche de selle.
  • 2x Pneus route TRIBAN PROTECT LIGHT 700x25 (tringles souples).
  • Des chambres à air BTWIN 700x23-32.
  • Multitool, démonte-pneus, maillon de chaîne, dérive-chaîne, pompe.

Je rêve de passer au bikepacking mais les prix sont dissuasifs. J'attends avec impatience que ça arrive chez Decathlon pour que ce soit enfin abordable :/

Je n'ai eu aucun problème technique et aucune crevaison. Je ne regrette pas ce "setup" 100% Decathlon et son rapport qualité/prix imbattable.

Pour le matériel de camping :

  • Tente Forclaz TREK900 (1,6 kg, 1 place, s'accroche sur le guidon).
  • Matelas gonflable Forclaz TREK700 L (510g).
  • Sac de couchage Forclaz TREK500 15° (~1kg).

Les nuits dans le Sud ont été plus froides que prévues. De manière paradoxale il peut faire plus de 30°c la journée et moins de 15°c la nuit et j'ai eu froid aux doigts de pied. J'ai fait 4 nuits de suite en camping ce qui est un record.

Gadgets et navigation :

  • 1 Powerbank 20 Ah (Boulanger).
  • Ma tablette Fire HD 8 de 2017.
  • Un Bryton Rider 450 pour la cartographie.
  • Et enfin OsmAnd sur iPhone XR pour la cartographie, en secours.

Le Powerbank 20 Ah est assez lourd mais une fois mis dans la sacoche de cadre ça va. Il m'a permis de tenir 4 nuits d'autant plus qu'avec le Bryton Rider 450 j'ai beaucoup moins tiré sur la batterie de mon smartphone que les années précédentes. Concernant ce GPS, je dois dire que malgré le petit écran 2,3" monochrome, la navigation a été plutôt aisée et j'ai gagné beaucoup de temps. Je prévois toujours de faire un retour détaillé de ce petit gadget mais je peux déjà glisser un mot sur l'autonomie : 13h, à peu près 2,5 étapes dans mon cas. On est donc loin des 32h que le constructeur annonce, mais en contrepartie sa batterie se recharge très vite.

Trajet

Jour 1: Royan - Lège-Cap-Ferret

Je suis allé à Royan en voiture car j'avais déjà fait le trajet à vélo depuis Nantes en 2018 et cela me permettait d'économiser 4 jours. Mon point de départ fut donc le ferry pour traverser l'estuaire de la Gironde et arriver à Verdon. La navigation fut plutôt longue et ennuyeuse, surtout qu'il faut embarquer en avance. De l'autre côté de la Gironde, j'ai rapidement constaté à quel point l'itinéraire cyclable de la Vélodyssée est bien aménagé. Ce sont des routes goudronnées qui traversent les forêts de pins et qui sont plutôt directes et plates, ce qui contraste beaucoup avec les portion Loire-Atlantique et Vendée qui sont très aléatoires et font faire beaucoup de détours. En contrepartie, on ne voit quasiment pas l'océan, il ne faut donc pas s'attendre à un itinéraire bleuté le long de la côte.

J'avais prévu 65 km pour cette étape car avec mon départ en fin de matinée et la traversée en ferry je pensais perdre beaucoup de temps. Mais avec l'excellent état des routes j'ai vraiment tracé et je suis arrivé au camping super tôt (15h30) donc j'ai décidé de continuer et commencer l'étape que j'avais prévu le lendemain. Au final j'ai fait 114km.

Jour 2: Lège-Cap-Ferret - Gastes

Cette étape a été beaucoup moins facile car dès le début le terrain était très vallonné, autrement dit ça grimpe. De plus je ressentais une douleur dans la jambe donc les premiers kilomètres ont été faits dans la souffrance. J'ai traversé le bassin d'Arcachon en ferry, passage assez ennuyeux une fois de plus qui m'a presque fait regretter de ne pas avoir suivi l’itinéraire officiel qui lui le contourne. La ville d'Arcachon est assez vallonnée mais ce n'était rien en comparaison de l'arrivée à Biscarosse (Lac) car on traverse une zone forestière qui est tout sauf plate, avec des côtes qui approchent les 10% (donc il faut marcher).

Là encore c'était une étape théorique d'environ 65 km, sauf que je l'avais bien entamée la veille donc j'ai décidé de continuer pour au final faire 89 km, et arriver à un camping au bord de l'Etang de Biscarosse - Parentis (très joli et avec beaucoup de vent).

Jour 3: Gastes - Labenne

J'ai commencé cette étape en douceur et vu qu'elle était plate, cela m'a permis de récupérer. Je n'ai pas mangé à midi car je n'ai trouvé aucun commerce intéressant sur la route (je suis végétarien ET difficile) cela ne m'a pas empêché de faire 113 km pour arriver à Labenne, au sud de Capbreton. J'avais officiellement 1 jour d'avance sur mon planning. Pour une fois la nuit n'a pas été fraîche et c'était annonciateur de la température élevée qu'il allait faire le lendemain.

Jour 4: Labenne - Hendaye (+Espagne)

La première étape marquante fut Bayonne, une ville très jolie et qui marque la sortie des forêts de pins et l'arrivée dans le Pays Basque. Saint-Jean-de-Luz et Biarritz sont extrêmement vallonnées, c'est vraiment pas facile, au point que Strava m'indique que j'ai grimpé l'équivalent de 1000 mètres dans la journée, pfiou, le tout sous 35°C et un Soleil de plomb. Biarritz est très (trop) touristique en revanche je dois reconnaître que la côte est magnifique et surprenante d'un point de vue géologique avec ses roches colorées et striées !

Malgré les côtes et le Soleil je suis arrivé en avance à Hendaye, mon étape, ce qui m'a incité à faire un tour en Espagne. J'ai traversé la frontière pour arriver à Irun, ville plutôt jolie tant qu'on reste au bord de l'eau, et plutôt bien aménagée dans sa partie urbaine, mais avec beaucoup de côtes une fois de plus. Par contre en dehors de la ville il n'y a aucun aménagement pour les vélos, les routes sont très étroites avec peu de visibilité.

Nuit au camping en France, puis à Nantes en train le lendemain. Le trajet se fait sur 2 jours car il n'est pas évident de trouver des trains qui prennent les vélo.

Santé

J'ai eu un bon rythme de pédalage, pas de coups de Soleil, pas trop de fatigue dans les cuisses mis à part le dernier jour. Par contre je me suis traîné une douleur à la jambe au niveau de l'articulation, par en dessous, d'intensité variable. A cela s'est ajouté un mal de dos qui me causait parfois des difficultés pour sortir de la tente. Soit je me suis surmené, soit je vieillis.

Météo

La météo fut clémente avec des températures de plus en plus élevées. Le point culminant fut au 4e jour avec 35°C ce qui n'aide pas à gravir les côtes infernales du Pays Basque. Cette année j'ai évité les coups de soleil en mettant de la crème dès le second jour, sur les bras, le nez, et les pommettes.

Impressions

Il y a du monde, beaucoup de monde. À la base si je prends mes vacances en Septembre, c'est pour éviter la foule, mais dans l'extrême Sud c'est peine perdue. C'est également très cher, prévoir un budget moyen d'une quinzaine d'euros par nuit de camping - voire le double, en dehors des grandes villes.

J'aime les trajets dans les forêts de pins, mais au bout de 3 jours c'est un peu lassant. Ne faites pas ce trajet pour voir l'océan, ou alors prévoyez des méga pauses (ce qui n'est pas mon fort) dans les quelques villes traversées. En terme de paysages c'est surtout le Pays Basque qui vaut le coup, c'est vraiment beau, même si ça grimpe beaucoup.

Dans un autre registre, je trouve qu'il y a beaucoup beaucoup de voitures. Le Sud c'est le pays de la bagnole et vu comment c'est vallonné on comprend pourquoi. Je pense surtout à Biarritz et Hendaye.

Conclusion

Parmi les points positifs de ce voyage, je citerai: le climat, les aménagements des itinéraires de la Vélodyssée, et le double dépaysement avec les Landes puis le Pays Basque. Parmi les points négatifs, les tarifs, la monotonie des forêts de pins, et le fait que le Pays Basque ça grimpe sévèrement.

Quelques photos

Cliquez sur les photo pour les ouvrir en haute résolution et en meilleure qualité !

Itinéraire très bien aménagé dans les Landes.

Avant de traverser le bassin d'Arcachon, depuis Cap Ferret. Dune du Pilat / Pyla en arrière-plan.

Arrivée à Bayonne.

Arrivée à Saint-Jean-de-Luz.

Curiosité géologique: le plancher strié.

Photo à Irun (Espagne).

Bonus: Arcachon, Bayonne, Bayonne (encore).

2 commentaires

#1  - anatolem a dit :

Merci pour ton partage, c'est vrai que 4 jours c'est pas trop long mais tu ne t'ennuies pas ?
Je me souviens d'un séjour à Biarritz il y a trente ans et en septembre il y avait déjà du monde, en plus nous avions une location de mauvaise qualité.
A pluche.

Répondre
#2  - uTux a dit :

Alors perso je n'ai pas trop le temps de m'ennuyer non, car les journées sont plutôt chargées. Le matin c'est démontage de la tente, la journée je la passe sur la route (rouler en solo est une forme de méditation pour moi donc je ne m'ennuie pas) et le soir je cumule douche + lessive + montage de tente + trouver où manger (resto ou courses). Du coup je n'ai que une à deux heures qui sont réellement vides et je m'occupe avec ma tablette, je rattrape les actus informatiques du jour et passe un peu de temps sur Youtube.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot 3je6p4w ?

Fil RSS des commentaires de cet article