Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

🇰🇷 Souvenirs de Corée - Séoul 서울 🇰🇷

Rédigé par uTux Aucun commentaire

Ce billet a été écrit avec beaucoup de retard puisque le voyage date de fin 2022. J'ai beaucoup hésité car il sort de la ligne éditoriale de mon blog mais cet exercice écrit va m'aider car j'ai une mauvaise mémoire à long terme.

Note : sous Debian & Ubuntu, vous pouvez installer le package fonts-nanum si les caractères Coréens ne s'affichent pas correctement 😉.

Fun fact: Séoul ( 서울 ) se prononce "Seo - Oul" en Coréen.

Nous avons eu l'occasion de nous joindre à un voyage organisé ~ pour un prix dérisoire ~ avec Madame Utux et je dois avouer que j'ai beaucoup hésité car à cette époque je n'avais jamais vraiment voyagé en dehors de la France, j'avais (et j'ai toujours) la trouille de prendre l'avion, et je n'étais pas sûr de bien supporter un voyage à l'autre bout du monde où la barrière de la langue est énorme. Mais j'ai tout de même dit oui car il faudrait être bête pour rejeter une occasion de ce genre juste par peur de sortir de sa zone de confort.

Madame Utux n'avait pas de passeport et bien qu'elle ai initié les démarches 5 mois avant le voyage, elle n'a obtenu le précieux papier que 2 semaines avant le départ, au prix de très nombreuses relances par téléphone (à chaque fois qu'un agent de l'administration ne pouvait pas l'aider, elle lui demandait le numéro de la personne à appeler pour faire avancer les choses). Chose amusante, en Corée on nous a dit qu'une demande de passeport prend moins de 1 semaine, et que si ça dure plus longtemps alors "appelez la police" 😆.

Le trajet du Boeing 777. Notez l'évitement de la Russie.

Le voyage en avion a été vraiment long : 12 heures pour l'aller et 14 heures pour le retour, c'est beaucoup, d'autant qu'avec le changement de fuseau horaire nous sommes arrivés à 7 heures du matin heure locale, donc pas possible de dormir, il faut faire une nouvelle journée complète pour ne pas être décalé 😐.

Nous avons été accueillis à l'aéroport par un monsieur Coréen parlant très bien anglais chargé de nous donner les instructions pour arriver à notre hôtel, et son aide fut précieuse car il nous a aussi aidés à retirer de l'argent à un ATM et à acheter une carte SIM prépayée KT (Korea Telecom) pour avoir internet en 4G durant notre voyage. Nous avons découvert que la monnaie est très utilisée en Corée et que les cartes ne passent pas partout. La devise est le Won ( 원 ) ou encore KRW et les montants sont énormes (1 EUR = 1428 KWR quand j'écris cet article). Donc vous vous trimballez avec des billets de 10 000 KWR voire même 50 000 KWR 😉

La propreté des transports en commun.

L'aéroport étant à Incheon ( 인천 ) nous avons du prendre le AREX (Airport Railroad EXpress) pour aller à Séoul ( 서울 ) et s'il y a une chose qui nous a marqués, c'est la propreté des transports en commun. Pas de tags, pas de saletés, pas de vitres grattées, toutes les surfaces sont blanches brillantes, on pourrait presque manger sur le sol. C'était un sacré contraste par rapport au métro parisien que nous avions pris la veille.

Bien qu'étant très fatigué (je n'ai pas dormi dans l'avion ni même la veille à cause du stress) j'ai admiré les paysages pendant le trajet. En fait j'étais surtout émerveillé à l'idée d'être à l'autre bout du monde avec une horloge à +7 heures d'avance sur la France. Une des premières choses qui m'a marqué est la pollution car il y a un smog permanent en Corée, peu importe l'endroit, et Séoul ( 서울 ) est particulièrement impacté.

Vue sur Séoul ( 서울 ) avec le smog (plutôt léger) et la Lotte Tower.

Difficile de décrire Séoul ( 서울 ) en quelques mots tant la ville est grande (presque 6x la surface de Paris) et les quartiers variés mais je me souviens avoir été marqué par l'immensité des rues et l'espace disponible pour circuler, on a jamais l'impression d'étouffer (même avec la pollution). Il y a aussi tous ces immeubles couverts d'écrans LCD géants qui contrastent avec des petits temples que l'on peut trouver régulièrement, ainsi que des ruelles plus rustiques où on peut trouver des petits stands qui vendent à manger. La ville est également entourée de montagnes.

Le métro nous permet d'accéder rapidement à des quartiers typiques de la ville: Itaweon ( 이태원 ) (là où il y a eu la bousculade), Hongdae ( 홍대 ), Gangnam ( 강남 ), ( Insadong 인사동 ) mais aussi à des lieux touristiques tels que le palais royal Gyeongbokgung ( 경복궁 ) ou encore la Séoul Tower. Nous avions des contacts sur place qui nous ont permis de visiter la ville en toute liberté et aussi de faire de la randonnée en montagne 🙂.

Notez d'ailleurs que si Google Maps permet de chercher des commerces et lieux d'intérêts, il est en revanche souvent incapable de générer des itinéraires. Il faut donc installer Kakao map ( 카카오 ) qui se révèle très utile dans le métro (il vous dit par exemple dans quelle voiture il faut monter pour sortir plus vite une fois arrivé).

Cheonggyecheon ( 청계천 ) la nuit.

Bien que la plupart des commerces et restaurants ferment tôt (on mange à 18h voire même avant), il y a tout de même une vie nocturne dans de nombreux quartiers. Ainsi il est possible d'acheter à manger, prendre un verre, danser, se faire prendre en photo dans un décors mignon, ou même assister à des événements. A Itaewon ( 이태원 ) il y avait un festival de street food avec des stands de différents pays. Pour la France, il y avait de la ratatouille, du bœuf bourguignon et du mousseux 😅.

Illumination typique des commerces la nuit. En haut à gauche, 노래방 signifie Karaoke.

J'ai de très bons souvenirs de Séoul ( 서울 ) en raison de sa richesse, son espace et ses transports en commun très agréables. Bien sûr l'effet "vacances" joue beaucoup, mais je préférerais probablement vivre là bas plutôt qu'à Paris. L'exercice physique permet de se dépenser et pour un végétarien comme moi on perd vite du poids.

Une suite à cet article arrivera peut-être si je suis motivé 🙂.

Écrire un commentaire

Quelle est le dernier caractère du mot 8y7gfv ?