Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

How to remove server_tokens in Azure Application Gateway

Rédigé par uTux Aucun commentaire

In Azure, the Application Gateway is basically a reverse proxy, passing traffic to some backends. While testing the SSL certificate of a listener with ssllabs, I have been surprised by the "HTTP server signature" field: Nexus/2.14.10-01. Indeed, the backend was a Nexus service, but I was expecting to see the server signature of the Application Gateway (which is Nginx), or nothing, but not the backend.

Turns out the HTTP response contains the following header:

< HTTP/1.1 200 OK
< Server: Nexus/2.14.10-01
[...]

Many sysadmins and organizations consider this as a security issue, giving attackers information about the server. While I do not totally agree with this statement (Obfuscation), I often disable this information. This is simple with Nginx and Apache, but what about Azure Application Gateway?

Application Gateway -> Your application gateway -> Rewrites -> + Rewrite set

Name and Association
  • Name: give a name to your rewrite set. Ie: DisableServerTokens.
  • Associated routing rules: Select the rule associated to your backend(s)
Rewrite rule configuration
  • Rewrite rule name: give a name to your rewrite rule name. Ie: DisableServerHeader.
  • Action type: Delete
  • Header type: Response
  • Header name: Common header
  • Common header: Server

Then Save your modifications. This should remove the "Server" HTTP header.

Monter ses partages à la demande avec Autofs

Rédigé par uTux 2 commentaires

Je me connecte régulièrement avec mon laptop à des partages Samba/CIFS de mon NAS. Pour cela j'utilise la commande suivante à chaque démarrage:

$ sudo mount -t cifs //192.168.1.1/partage /mnt/partage/ -o user=utux,vers=3.0

J'aimerai que ce soit automatique. Le problème est que je ne peux pas utiliser le /etc/fstab car au moment où il est exécuté le réseau n'est pas prêt (wifi ou client openvpn). Il existe bien l'option _netdev mais elle n'a jamais fonctionné pour moi. Ce cas d'usage montre bien les limites des montages Linux qui ne sont pas adaptés à la mobilité et aux environnements dynamiques.

Bonne nouvelle, il existe une alternative: autofs qui s'appuie sur automount. Contrairement à mount, il connecte le partage lorsqu'on y accède (et pas au démarrage) et le déconnecte si on ne l'utilise pas. Il a aussi de nombreuses autres fonctionnalités:

  • Un système de templates utile quand on a de nombreux partages.
  • Support de plusieurs protocoles (cifs, nfs, raw...).
  • Auto-découverte des partages.
  • Consommation de ressources moindre (déconnecte les partages non utilisés)
  • Meilleure tolérance aux coupures réseau.

Installation sous Debian / Ubuntu:

$ sudo apt install autofs

Créer/éditer le /etc/auto.master:

/mnt	/etc/auto.nas --timeout 300 --browse

Créer/éditer le /etc/auto.nas:

partage -fstype=cifs,credentials=/home/utux/.autofs_creds,user=utux,vers=3.0 ://192.168.1.1/partage

Créer le fichier /home/utux/.autofs_creds:

username=utux
password=secret

Mettre le /home/utux/.autofs_creds en chmod 0600:

$ chmod 0600 /home/utux/.autofs_creds

Mettre le /etc/auto.nas en chmod 0644

$ sudo chmod 0644 /etc/auto.nas

Démarrer le service:

$ sudo systemctl start autofs

Tester:

$ ls /mnt/partage

Si cela ne fonctionne pas:

$ sudo systemctl stop autofs
$ sudo automount -f –v

Notez que cela ne fonctionnera pas si le /etc/auto.nas est exécutable:

$ sudo chmod -x /etc/auto.nas

Autofs est génial et solutionne mes problèmes de montage de partages en mobilité.

Fil RSS des articles