A quoi ressemble Ubuntu dans Windows 10 ?

Rédigé par uTux - - 1 commentaire

Depuis la mise à jour anniversary de Windows 10, il est possible d'installer un sous-système ubuntu 14.04 et de lancer bash (et d'autres logiciels), ça ressemble à ça :

Impressionné ? Non ? Moi non plus, on a déjà vu ça avec Cygwin (qui existe depuis 1995 d'après Wikipedia), la différence est que c'est supporté par Microsoft et que l'on a accès aux dépôts de ubuntu. Et comme il s'agit de la 14.04, pas de systemd, dommage cela aurait pu donner lieu de bons à trolls.

Tous ces efforts de Microsoft pour se rapprocher de Linux montrent à quel point ils sont largués. Bien que Windows soit solidement implanté dans le grand public (grâce à la vente liée) et le monde professionnel (A.D, Exchange qui sont plutôt de bons outils) c'est toujours Linux qui est en tête sur les serveurs présents sur internet (web et messagerie pour ne citer que deux domaines). En tant que sysadmin je ne peux pas faire mon métier depuis Windows, cet OS n'est pas conçu pour cela : où sont dig, tcpdump, ssh , grep ? Et pourquoi est-ce que je choisirais IIS qui nécessite d'acheter une licence Windows Server ainsi qu'une machine correctement dimensionnée (gros CPU, 4GB de RAM, 80GB de disque) tout ça pour avoir moins de souplesse et de performances que Debian + Nginx qui tiennent sur 256MB de RAM et 8GB de disque ?

Dans le monde du devops, là encore Microsoft est à la ramasse. Par exemple Ansible et Docker sont des outils libres, gratuits, communautaires, documentés et simples qui ont le vent en poupe et s'appuient sur des composants qui n'existent pas sur Windows : ssh pour le premier, les containers pour le second. Et c'est génial.

En conclusion ce sous-système ubuntu dans Windows ne révolutionne rien mais vient combler un manque de Windows et il en avait grandement besoin. Reste à voir comment il se comporte et s'administre, avec le temps.

Consommation d'énergie WP10 : Fail

Rédigé par uTux - - 2 commentaires

Mon Lumia m'indique quelles applications consomment la batterie :

Comme on peut le voir, le truc qui consomme le plus d'énergie c'est le gestionnaire de mises à jour, pas étonnant de la part de Microsoft après tout c'est grâce à eux que nous souffrons avec Windows Update depuis des années sur desktop. Ensuite, il y a la présence de Cortana qui me bouffe 7% alors je ne l'utilise pas. D'ailleurs, Microsoft, arrêtez de nous refourguer Cortana partout, vous faites chier, vraiment

On a donc là un FAIL, Microsoft me propose d'optimiser ma consommation en faisait du ménage mais dans le Top 5 des applications les plus gourmandes, 4 sont de Microsoft.

HP bloque rétroactivement les cartouches non officielles

Rédigé par uTux - - Aucun commentaire

Imprimantes Officejet Pro : HP bloque discrètement les cartouches de fabricants tiers (Tom's Hardware).

-_-' HP, vous êtes sérieux ? Le business des imprimantes à cartouches n'est pas assez juteux malgré la vente de consommables à répétition et les cas prouvés d'obsolescence programmée ? En plus les modèles concernés ne sont pas donnés, c'est la gamme pro plutôt onéreuse.

Si vous utilisez ces bidules modèles, ne mettez pas à jour le firmware de votre imprimante... ou mieux : achetez une autre marque.

Les joies (débiles) des réseaux sociaux...

Rédigé par uTux - - 5 commentaires

Cela fait grosso modo 2 ans que je suis inscrit au réseau social Diaspora, et c'est à peu près le seul car je n'ai jamais mis les pieds sur Facebook, Twitter ou g+. C'est peu donc il m'arrive encore de découvrir des choses qui me font rire ou halluciner.

Vous avez peut-être déjà vécu cette situation : vous suivez des mots clés ou des gens qui ont l'air intéressants mais il arrive un moment où vous vous retrouvez avec des contenus complotistes, hippies ou encore newage comme un article expliquant pourquoi le compteur Linky donne le cancer ou encore qu'il faut arrêter les antibiotiques :

Et on peut acheter des Tampons en cheveux de Cherokee ?

En voilà un bon conseil, quand une épidémie touchera la moitié de la ville vous irez prier dans les églises pour guérir.

Suivre les tags sur Diaspora n'est plus possible aujourd'hui tant il est facile de les polluer avec des contenus qui n'ont parfois rien à voir. Quant aux "contacts" il faut prendre soin de faire du tri régulièrement si on veut conserver un flux propre.

Canonical, c'est comme Microsoft, mais en lowcost

Rédigé par uTux - - 16 commentaires

Voilà un slogan qui va bien à Canonical et qui décrit les problèmes de qualité sur Ubuntu desktop.

Ils ont en particulier des soucis avec nm-applet, vous savez le petit applet réseau dans le systray. Outre le fait qu'il plantait quasiment tous les jours les premiers mois après la sortie de la 16.04LTS (il a bien fallu 4 mois pour que ce soit corrigé), suite à une mise à jour ce dernier m'affiche aujourd'hui n'importe quoi.

Les réseaux WiFi ont disparu... et pourtant je suis connecté quand même :

Plus aucun réseau WiFi listé, et pourtant je suis bien connecté.

Ce n'est pas la première fois que je tombe sur ce genre de coquille, c'est systématique, et c'est toujours chez Ubuntu. J'ai en parallèle une debian testing depuis 2 ans et je n'ai jamais rien vu de tel.

Ubuntu 16.04 est une LTS, vous pouvez me rétorquer que ça veut pas dire que c'est stable mais qu'il y a du support plus longtemps, mais si, désolé, ça devrait être stable. LTS c'est ce que Canonical recommande aux entreprises et aux utilisateurs exigeants. Il ne devrait pas y avoir ce genre de bug. Imaginez un peu si Microsoft pétait le réseau dans Windows 10 suite à une mise à jour, le tollé que ce la provoquerait.

D'après les chiffres Steam (que je trouve un peu plus représentatifs que distrowatch) ubuntu est la distribution la plus utilisée avec 30% des utilisateurs. Cela veut dire qu'on véhicule une image d'un Linux pas stable, avec des défauts de contrôle qualité, et une précipitation ridicule pour sortir dans les temps à tout prix.

N'installez pas Ubuntu à votre entourage, installez Debian, la seule, l'unique distribution qui devrait avoir le droit de représenter Linux et son écosystème. Les versions un peu datées des logiciels ne sont souvent pas un problème et peuvent au pire se contourner avec les backports. Tant que Canonical ne changera pas de politique concernant le rythme de sortie des version de Ubuntu, il restera beaucoup trop de bugs inacceptables pour les utilisateurs auxquels cette distribution s'adresse.

Fil RSS des articles