Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Le canal de Nantes à Brest (Nantes / Redon)

Rédigé par uTux 5 commentaires

Samedi dernier, j'ai pris mon vélo au départ de Nantes pour rejoindre Redon en suivant une portion de la Vélodyssée. J'adore partir à l'aventure avec mon vélo, rouler 8 heures par jour et avaler des kilomètres à la recherche de villes et de paysages sympathiques.

De Nantes à Nort-sur-Erdre

La première partie du voyage consiste à rejoindre le canal. De Nantes à Nort-sur-Erdre l'itinéraire est très bien aménagé, j'étais même surpris, on ne pose quasiment jamais les roues sur la route réservée aux voitures. Il y a toujours une piste goudronnée réservée aux vélos, c'est agréable et confortable. On progresse vite.

En plus il faisait beau mais pas trop chaud :)

Le canal de Nantes à Brest

Une fois qu'on a rejoint le canal... woaw. C'est beau, c'est paisible, c'est sauvage, peut-être même un peu trop car on ne passe par aucune ville, aucun commerce, aucun point d'eau rien avant Redon (ce qui représente quand même ~70km). Autant dire qu'il faut emporter beaucoup d'eau, à manger, et un kit technique pour réparer le vélo en cas de panne.

C'est beau mais... ce n'est pas vraiment adapté aux vélos de route. Le long du canal ce sont des chemins, très praticables et pas trop accidentés, mais ce n'est pas du bitume lisse. Aucun problème pour un VTT, en revanche pour les vélo de route aux pneus fins et léger ce n'est pas bon du tout.

L'aller jusqu'à Redon s'est bien passé, 109km en ~6h (ce qui inclus la pause déjeuner), j'ai dormi là-bas et repris la route le lendemain. Le retour s'est mal passé puisqu'au bout de 50km mon pneu arrière a crevé, et en remplaçant la chambre à air je me suis rendu compte que c'était bien plus grave:

Le pneu est totalement fichu, presque éventré. Je l'ai échangé avec le pneu avant, qui lui était en bon état, mais j'ai crevé une dizaine de minutes plus tard à l'avant... et je n'avais plus de chambres à air. J'ai donc appelé à l'aide et le retour s'est fait en voiture. Bilan 2 pneus et les chambres à air à changer.

Je suis d'ailleurs preneur pour des conseils sur le type de pneus à choisir et sur une bonne marque de référence.

Je ne regrette pas cette sortie et j'ai pris beaucoup de plaisir à pédaler sur les chemins le long du canal. Si je dois le refaire ce sera avec plaisir et je prendrai des pneus plus résistants. J'espère avoir à nouveau l'occasion de parcourir la Vélodyssée dans un sens ou dans l'autre :)

Semi-Marathon Nantes 2017

Rédigé par uTux 2 commentaires

Mes stats :

21,1km
02h00 5,34 /km
Distance Temps réel Pace

Chiffres officiels.

Le parcours.

Mon ressenti :

C'est la première fois que je participe à une épreuve de ce type, je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre. 4000 personnes étaient présentes sur la ligne de départ, c'est beaucoup, et donc on commence en douceur pour ne pas se marcher sur les pieds. Au bout du 4e km ça va un peu mieux et on peut courir à son rythme.

Les 15 premiers km ont été plutôt aisés, d'autant que la météo fut moins pire que prévu car on aurait du avoir de la pluie voire de l'orage, on a juste eu un ciel noir. Au delà de ces 15km, la fatigue commence à se faire sentir, la soif aussi, et c'est là que le mental devient important car on sait qu'il reste 6km et qu'il n'est pas question d'abandonner.

Au 18/19e km la fatigue fait place à la souffrance, on ne sent plus vraiment ses jambes, on a plus d'énergie pour continuer, et pourtant il le faut car ce serait dommage de laisser tomber aussi près du but. Encore une fois c'est le mental qui prend le dessus, on fait abstraction de la souffrance, on salue la foule qui vous encourage (en criant votre nom puisqu'il est écrit sur le dossard), on donne tout ce qu'on a.

Une fois la ligne d'arrivée franchie c'est la victoire, la libération, une belle revanche pour un ancien gros comme moi qui ne pouvait pas courir 1min il y a quelques années.

Au final si mon temps a été bien moins bon que ce que j'espérais (je visais 1h50), je suis tout de même content d'avoir terminé l'épreuve sans rien lâcher et j'annonce même mon intention de faire mieux l'année prochaine en continuant l'entraînement sans relâche.

Fil RSS des articles de ce mot clé