PayPal veut fouiner dans les données client de Seafile

Rédigé par uTux - - 3 commentaires

Seafile est un concurrent à Dropbox, l'entreprise développe un logiciel permettant de synchroniser vos fichiers dans le cloud. Ce qui est bien c'est que la partie serveur et client sont libres, vous pouvez donc les installer chez vous (il existe d'ailleurs une app pour Yunohost).

Mais Seafile propose aussi des services Cloud payants et parmi les moyens de paiement disponibles il y avait Paypal. Mais tout ça c'est fini car dans ce billet Seafile nous livre quelques informations croustillantes :

From Sunday June 19th 2016 we are no longer allowed to accept payments via PayPal. PayPal has demanded that we monitor data traffic as well as all our customers’ files for illegal content. They have also asked us to provide them with detailed statistics about the files types of our customers sync and share on https://app.seafile.de.

Ce qui se traduit par :

Depuis le Dimanche 19 Juin 2016, nous ne sommes plus autorisés à accepter les paiements via PayPal. PayPal a exigé que nous surveillions le traffic ainsi que les fichiers de nos utilisateurs à la recherche de contenu illégal. Ils nous ont aussi demandé de leur fournir des statistiques détaillées à propos des types de fichiers que nos clients synchronisent et partagent sur https://app.seafile.de.

Seafile a refusé en expliquant que ce n'était pas conforme aux lois allemandes et européennes relatives à la protection des données et pas très éthique non plus. Par conséquent PayPal ne veut plus travailler avec eux et leur demande de retirer toute mention de cette marque sur leur site.

Merci Seafile pour votre transparence et votre honnêteté :)

Quant à PayPal, no comment, ce serait tirer sur l'ambulance.

La taxe Canonical sur les VPS ubuntu ?

Rédigé par uTux - - 5 commentaires

Information intéressante :

Canonical demande à OVH une "taxe" de 1 à 2 € / mois pour chaque VPS fonctionnant sous Ubuntu, sous peine de ne plus avoir le droit d'utiliser cette marque. Quand on sait que l'hébergeur propose des VPS à partir de 2,99€ / mois (HT) on se rend compte que ça fait quand même beaucoup.

Attention tout de même l'information est à prendre avec des pincettes car pour le moment nous n'avons que cette déclaration d' OVH, Canonical n'a pas livré sa version des faits. Il y a évidemment des enjeux politiques derrière tout ça. En outre cela pourrait être lié au fait que OVH modifie Ubuntu ce qui ne lui donnerait pas le droit d'utiliser ce nom.

Canonical se fait continuellement basher par la presse et les utilisateurs alors que ses produits sont très utilisés de manière gratuite sur les serveurs avec très peu de contributions - financières ou techniques - en retour, je peux donc comprendre la démarche. Néanmoins je sens venir l'erreur de communication qui risque de mal passer auprès des utilisateurs.

Merci ubuntu-fr !

Rédigé par uTux - - 2 commentaires

Achats chez Ubuntu-fr :

  • 1 DVD Ubuntu 16.04 LTS : 1 €
  • 1 Clé USB Ubuntu 16.04 LTS : 20 €
  • Dons : 5 €
  • Frais de port : 2,30 €
  • Total : 28,30 €

Et merci pour le forum et les événements toutes ces années :)

Et pourquoi pas autre chose que Youtube ?

Rédigé par uTux - - 4 commentaires

Article écrit comme suite à Youtube : publicité VS tipeee ? dans lequel je parle des (très) faibles reversements de l'argent des publicités aux créateurs de vidéos.

Youtube est incontestablement la première plate forme de diffusion en terme de visites mais n'est pas pour autant la meilleure. Ainsi il arrive régulièrement que les visiteurs ou les créateurs s'en plaignent, voici une compilation de critiques courantes :

  • Beaucoup de publicité pour un reversement très faible au créateur de la vidéo.
  • L'obligation de s'inscrire au réseau social g+ pour pouvoir commenter une vidéo.
  • Un trafic tellement important que les FAI ne veulent plus en assumer le coût seuls.
  • Un système de notifications incompréhensible, parfois un petit "1" s'affiche à côté d'une chaîne mais il n'y a rien de nouveau, parfois on est prévenu par e-mail parfois non, et bien sûr pas de flux RSS.
  • Youtube est le terrain de jeu des ayants droits qui n'hésitent pas à mitrailler les signalements d'atteinte au copyright de manière abusive. benzaie a par exemple été contraint de retirer une chrono-critique de X-Men (vidéo de 2min dans laquelle il donne son avis sur un film) parce qu'on y voyait une affiche du film. Quant à Mickael J il nous fait part de la position de faiblesse des créateurs vis à vis de l'arme nucléaire qu'est le signalement d'atteinte au copyright et nous présente au passage la vidéo humoristique que Youtube impose à ceux qui ont été signalés afin de pouvoir recommencer à publier.

La solution ne serait-elle pas de simplement aller voir ailleurs ? Je peux comprendre qu'un débutant préfère Youtube car il aura une meilleure visibilité ce qui l'aidera à se lancer, en revanche qu'est-ce qui retient les youtubeurs "poids lourd" ? Ceux qui ont plusieurs millions d'abonnés ont une certaine force de frappe, ils ont donc les moyens de faire pression sur Youtube.

Certains tentent l'expérience comme Karim Debbache qui diffuse Chroma (que je vous recommande fortement) exclusivement sur Dailymotion. D'autres se servent de cette plate forme comme secours au cas où Youtube supprimerait leurs vidéos : LeFossoyeurDeFilms et Durendal. Alors certes Dailymotion n'est pas extra ordinaire notamment parce qu'il y a des enjeux financiers derrière et que cette plate forme n'a pas su suivre l'évolution de Youtube, mais on a du HTML5 + 1080p et au final l'important c'est d'avoir de la concurrence.

Il est regrettable que tout le monde ne jure que par Youtube au point d'en faire un medium centralisé, une sorte de télévision 2.0 dont nous sommes incapables de nous passer. Internet offre beaucoup de solutions non seulement pour la diffusion mais aussi pour la monétisation, il suffit de les expérimenter.

MATE c'est bien

Rédigé par uTux - - 11 commentaires

GNOME2 fut mon premier et seul véritable amour en matière de desktop Linux. C'est l'aboutissement de plus de 10 ans de développement, un ensemble cohérent et stable, simple et intuitif. Ce n'est pas une copie de l'interface de Windows mais ce n'en est pas non plus éloigné ce qui fait qu'on trouve rapidement nos repères. De plus il y a des thèmes de bureau jolis avec beaucoup d'éléments personnalisables.

Mais il a fallu que la catastrophe GNOME3 arrive, un bureau qui prend soin de déconstruire tout ce qui a été accompli avec GNOME2, comme si tout était calculé pour tromper et perdre les utilisateurs en se basant sur leurs habitudes. Par exemple il a fallu harceler les développeurs de GNOME au fil de plusieurs versions pour avoir enfin un bouton d’extinction. C'est con mais quand on se retrouve à chercher pendant des heures comment éteindre l'ordinateur, on se pose des questions sur l'avenir de Linux sur le desktop.

Après un passage sur KDE qui a fini par me lasser à cause de sa lourdeur visuelle et de ses mini bugs qui une fois mis bout à bout se révèlent pénibles, je me suis stabilisé pendant un moment sur Xfce. Pourquoi ? Parce qu'au fond ce n'est pas si éloigné de GNOME2 même si c'est moins bien car le rythme de développement est lent et l'ensemble manque de cohérence. Pourquoi est-ce que je n'ai jamais essayé MATE ? Parce que je ne pensais pas que le projet persisterait longtemps. Mais en fait si, le projet vit et un portage vers GTK3 est même en cours. Et il est proposé dans beaucoup de distributions, plus que Unity d'ailleurs.

Après 2 ans d'utilisation de Manjaro Xfce, poussé par le besoin de réinstaller mon OS afin d'activer le chiffrement et l'envie de tester autre chose, j'ai installé Ubuntu Mate. Et c'est drôle car ça me rappelle vraiment les anciennes versions de Ubuntu, celles avec GNOME2 et ça me file même un coup de vieux. La distribution est plutôt réussie puisque fournie avec un minimum de logiciels c'est à dire sans excès comme Manjaro par exemple qui embarque Steam sans que l'on sache réellement pourquoi.

Capture d'écran tirée du site officiel.

Utiliser MATE c'est retrouver l'ergonomie de GNOME2, c'est un retour aux sources que j'apprécie beaucoup. Les desktop qui demandent un Core i7 avec 8GB de RAM et une GTX980Ti pour afficher l'animation d'un menu sont une plaie tout comme ceux qui essaient sans cesse de réinventer la roue en s'inspirant plus ou moins de l'ergonomie des tablettes en pensant que ça va être "cool" sur desktop. Un bureau ne devrait pas demander beaucoup de ressources ni prendre de la place à l'écran parce qu'après tout on s'en sert pour lancer des applications et manipuler des fenêtres.

Si vous aussi vous êtes un vieux con qui trouve que "c'était mieux avant" essayez MATE.

Fil RSS des articles