Projet d'achat #3: Courtière et visites

Rédigé par uTux - - 1 commentaire

Le temps passe et mon dernier article à ce sujet, l’œuf ou la poule, remonte à Octobre 2019. Pas facile de se motiver, pas facile de comprendre comment fonctionne ce marché, et pas facile de rester motivé quand on voit les prix exorbitants. Ce qui m'a aidé à reprendre mon projet, c'est le fait que mon entreprise côtise à un organisme qui accompagne les personnes dans leurs projets immobiliers (Action Logement), propose des courtiers, et le prêt 1% logement, le tout sans surcoût pour le salarié.

J'ai contacté cet organisme en Mars, à peu près une semaine avant le confinement, ce qui a rajouté un délai dans la démarche. Finalement j'ai pu discuter avec une courtière début Juin et me faire accompagner dans mon projet. J'ai donc une confirmation de mon budget et je comprends un peu mieux comment fonctionnent les banques et les agences ainsi que les différents frais à prévoir. La prochaine étape est donc de signer pour acheter un logement, afin de lancer les démarches pour l'emprunt.

J'ai lancé les recherches sur internet, sur différent moteurs, et en dehors de Nantes il n'y a vraiment pas grand chose. Dans la région que je cherche (Est et Nord-Est de Nantes), une fois qu'on a filtré par budget et enlevé tous les logements "avec locataire en place", il n'en reste qu'une petite dizaine. Difficile de dire si c'est un effet du confinement ou si c'est la situation normale. J'ai tout de même trouvé des choses intéressantes et en suis actuellement à ma troisième visite. La première s'est volontairement faite sur un logement imparfait pour me servir de brouillon et apprendre les règles du jeu des agences. Et s'il y a des mots que l'on entend souvent de la bouche des agents immobiliers, c'est :

  • "J'ai eu une personne intéressé(e) hier pour cet appart"
  • "J'ai deux visites programmées demain pour ce bien"
  • "Il y a déjà eu une offre je crois mais le propriétaire a refusé"
  • "Je sens qu'il va pas rester longtemps, tenez j'en ai encore vendu un similaire ce matin"

Difficile de savoir s'il s'agit de la vérité ou d'un moyen de mettre la pression à l'acheteur, peut-être un mélange des deux si le marché est aussi tendu que ce que les moteurs de recherches d'annonces laissent penser. S'agissant de mon premier achat et vu l'engagement que le crédit impose, je préfère jouer la prudence au maximum.

Au fur à mesure des annonces et des visites, j'ai appris que le logement parfait n'existe probablement pas, ou qu'il nécessite un budget plus élevé (adieu le T3 à moins de 20km de Nantes). Je vais donc essayer de faire un choix rationnel, en me disant que je peux toujours revendre et déménager dans quelques années quand mon budget ou ma situation auront évolué. J'ai tout de même l'impression d'avoir fait un grand pas en avant dans mon projet et lancé la machine. J'espère concrétiser un achat dans les prochains jours/semaines :)

1 commentaire

#1  - anatolem a dit :

Quoi te dires, si ce n'est que c'est bien lorsque tu vois les dernières échéances arriver :)
Bon courage.
A pluche.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot zpvkil ?