Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Merci Terraform 0.12 :)

Rédigé par uTux 2 commentaires

J'ai une relation d'amour et de haine avec Terraform. Cet outil est formidable pour discuter avec les providers de cloud et faire de la remédiation, en revanche je me casse régulièrement les dents sur le langage hcl que je trouve extrêmement limité et frustrant. Trois exemples :

  • Les variables : Toute variable doit être déclarée, typée et contenir une valeur, même si on ne s'en sert pas. Une variable ne peut pas être égale à une autre. Pas de dictionnaire.
  • Pas de if, pas de loop : On doit ruser avec count mais on perd grandement en souplesse et en lisibilité.
  • pas DRY: (Don't Repeat Yourself) on ne peut pas utiliser du code commun et envoyer des variables en fonction de l'environnement, donc on duplique pas mal de code. Ce problème est réglé par Terragrunt que je recommande.
Logo Terraform
C'est principalement pour ces deux raisons que je considère qu'il est très difficile voire impossible de faire du code générique sur Terraform. On ne peut pas créer un module qui gère tous les cas possibles à l'aide des variables, on devra obligatoirement imposer des choix.

Terraform 0.12 est une version qui était très attendue depuis près de 1 an car promettant de lever pas mal de limitations du hcl. Et en effet la nouvelle version du langage nous apporte des nouveautés très appréciables. Mes 3 préférées sont :

  • First-class expression syntax :
    • ${var.foo} devient var.foo
    • ${var.foo["key"]} devient var.foo.key
    • ${var.foo[count.index]} devient var.foo (mon préféré)
  • Generalized type system :Les variables peuvent être des "object" composés de clés de différents types. Les objets eux-mêmes peuvent faire partie d'une liste: exemple. C'est peut-être le plus gros progrès de cette version.
  • Iteration constructs : Arrivée des boucles for et des boucles dynamiques, semble en pratique plus limité que ce qu'on pourrait croire mais c'est bon à prendre. Exemple.

Terraform 0.12 couplé à Terragrunt offre une plus grande souplesse et évite de se répéter. J'ai entamé la migration de mes projets pour profiter de ces nouveautés, et j'en suis très content. Merci Terraform :)

2 commentaires

#1  - Seuf a dit :

Merci pour terragrunt, je connaissait pas.
Pour les différents environnements, J'utilise les workspaces terraform.
et du coup je m'en sort très bien avec des variables :

variable "mongodb-disk-size" {
type = "map"

default = {
production = 600
integration = 200
defaults = 100
}
}

puis :
size = "${lookup(var.mongodb-disk-size, terraform.workspace, lookup(var.mongodb-disk-size, "defaults"))}"

Pas encore prévu la migration vers TF 0.12 mais ça va se faire...

Répondre
#2  - uTux a dit :

D'acc, j'ai jamais testé les workspaces :)

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot offyi ?

Fil RSS des commentaires de cet article