Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

(LGR) L'incroyable entrepôt de matériel PC vintage !

Rédigé par uTux 2 commentaires

J'ai déjà parlé de The 8-Bit Guy qui collectionne et répare les vieux ordinateurs de l'époque Commodore et Apple II, mais je suis également fan de la chaîne LGR qui se concentre plutôt sur le matériel PC des années 90 ainsi que quelques gadgets méconnus.

Dans cette vidéo incroyable (en anglais), Clint a le privilège de visiter un entrepôt destiné à la destruction dans lequel un espèce de maniaque a entassé depuis 20 ans des PC portables et fixes, des composants, des logiciels de toute époque. Certains sont même encore en palette et neufs, une véritable capsule temporelle et un paradis pour collectionneurs ! Alors que les disques dur des premiers IBM grand public sont devenus rares, Clint en a trouvé tout une pile scelés dans leur boite d'origine.

Les vidéo de LGR me touchent car comme lui j'ai découvert l'informatique dans les années 90, sur une machine de type 486 sous ms-dos puis en Intel Pentium sous Windows 95/98. Cette découverte s'est fait au travers de l'apprentissage des commandes ms-dos mais surtout grâce aux jeux vidéo. Dans la page profil de mon site j'ai indiqué mes jeux favoris, plusieurs viennent de cette époque. Je suis notamment un grand fan des jeux Apogee Software :)

Mais le temps passe et au fur et à mesure de l'évolution de l'informatique mais aussi de la vie courante (déménagements...) nous nous sommes débarrassé de ces vieilles machines devenues obsolètes et encombrantes, on ne savais plus quoi en faire. En 2014 j'ai emmené une carte mère Slot 1 et une Vibra 16 ISA en déchetterie, car personne n'en voulait même avec une annonce sur eBay. Aujourd'hui je le regrette, ces composants deviennent de plus en plus rares et prennent de la valeur. Ainsi il est difficile de trouver une plateforme 486 / Pentium à moins de cents euros... et c'est encore pire pour les laptop. Ce sera bientôt le cas de la génération Pentium II et Pentium III, un peu comme un espèce de mur de Planck qui se rapproche.

Ayant dépassé la trentaine depuis quelques années déjà, je suis nostalgique de cette époque et je regrette la rareté de ces reliques du siècle dernier. Certes il existe DosBox qui est génial et va jusqu'à émuler une Gravis Ultrasound et bientôt une 3dfx juste pour notre plaisir, mais il existe un vide pour la période Windows 95-98, bientôt XP. Ces ordinateurs et périphériques vintage se trouvent assez facilement sur eBay mais il faut y mettre le prix, les enchères pouvant grimper assez haut. Alternativement, Leboncoin relaie des annonces beaucoup moins chères mais le processus d'achat est aléatoire et limité à la France.

J'ai arrêté les brocantes car on ne trouve rien à part des écrans et des claviers, idem pour Emmaüs. Dans la région nantaise, tous les organismes de ce genre qui collectent des dons ne se préoccupent plus du matériel informatique et l'envoient directement en recyclage, c'est triste.

Merci LGR pour cette visite qui nous fait une fois de plus regretter de ne pas avoir de magasins de ce genre en France !

Upgrade en Debian 10

Rédigé par uTux 2 commentaires

Que ce soit en serveur ou en desktop je n'ai jamais eu de problème de montée de version sur Debian, c'est là qu'on voit qu'on est pas chez Ubuntu :) J'ai fait l'opération sur 2 machines virtuelles et 1 notebook, tous en bureau Mate, tout s'est déroulé à merveille.

Debian forever :)

Classé dans : Non classé Mots clés : debian

Merci Terraform 0.12 :)

Rédigé par uTux 2 commentaires

J'ai une relation d'amour et de haine avec Terraform. Cet outil est formidable pour discuter avec les providers de cloud et faire de la remédiation, en revanche je me casse régulièrement les dents sur le langage hcl que je trouve extrêmement limité et frustrant. Trois exemples :

  • Les variables : Toute variable doit être déclarée, typée et contenir une valeur, même si on ne s'en sert pas. Une variable ne peut pas être égale à une autre. Pas de dictionnaire.
  • Pas de if, pas de loop : On doit ruser avec count mais on perd grandement en souplesse et en lisibilité.
  • pas DRY: (Don't Repeat Yourself) on ne peut pas utiliser du code commun et envoyer des variables en fonction de l'environnement, donc on duplique pas mal de code. Ce problème est réglé par Terragrunt que je recommande.
Logo Terraform
C'est principalement pour ces deux raisons que je considère qu'il est très difficile voire impossible de faire du code générique sur Terraform. On ne peut pas créer un module qui gère tous les cas possibles à l'aide des variables, on devra obligatoirement imposer des choix.

Terraform 0.12 est une version qui était très attendue depuis près de 1 an car promettant de lever pas mal de limitations du hcl. Et en effet la nouvelle version du langage nous apporte des nouveautés très appréciables. Mes 3 préférées sont :

  • First-class expression syntax :
    • ${var.foo} devient var.foo
    • ${var.foo["key"]} devient var.foo.key
    • ${var.foo[count.index]} devient var.foo (mon préféré)
  • Generalized type system :Les variables peuvent être des "object" composés de clés de différents types. Les objets eux-mêmes peuvent faire partie d'une liste: exemple. C'est peut-être le plus gros progrès de cette version.
  • Iteration constructs : Arrivée des boucles for et des boucles dynamiques, semble en pratique plus limité que ce qu'on pourrait croire mais c'est bon à prendre. Exemple.

Terraform 0.12 couplé à Terragrunt offre une plus grande souplesse et évite de se répéter. J'ai entamé la migration de mes projets pour profiter de ces nouveautés, et j'en suis très content. Merci Terraform :)

Fil RSS des articles