Mieux que Windows Update : WSUS Offline Update

Rédigé par uTux - - 2 commentaires

Windows Update a toujours été d'une lenteur extrême, à se demander s'il ne recompile pas l'intégralité de l'OS à chaque fois, mais il a toujours plus ou moins bien fonctionné. Ce n'est plus vrai depuis l'arrivée de Windows 10 sur le marché et on observe de plus en plus de dysfonctionnements pour Windows 7 : j'en parle dans mon article Complot : Microsoft a-t-il saboté Windows Update sur Windows 7 ?.

Bonne nouvelle, il existe une solution alternative : WSUS Offline Update. Ce logiciel va vérifier, télécharger et installer les mises à jour. L'outil est très léger, ne nécessite pas d'installation, et fonctionne très bien.

Page de téléchargement de WSUS Offline.

Etape 1 : Téléchargement des KB

Commencez par exécuter UpdateGenerator.exe puis sélectionnez la ou les versions de Windows concernées (Windows 7, 8.1 ou 10) :

Sélection des systèmes cible et des options.

Cliquez ensuite sur Start :

Téléchargement des KB en cours.

Etape 2 : Installation des KB

Le support d'installation des KB est maintenant créé. Dans votre dossier wsusoffline/client, exécutez UpdateInstaller.exe :

L'installeur.

Cliquez ensuite sur Start :

Installation des KB en cours.

A la fin de l'installation, prenez le temps de lire les messages, il est parfois demandé de redémarrer l'ordinateur pour ensuite relancer l'installation de la suite des KB.

La vente liée et l'emmerdeur

Rédigé par uTux - - 6 commentaires

J'ai commencé à rédiger cet article il y a presque un mois, mais par manque de temps et d'inspiration il est resté à l'état de brouillon. Je le publie aujourd'hui car même si l'événement n'est plus d'actualité, les réactions de certaines personnes m'ont vraiment indigné et donné l'envie d'écrire.

Vous connaissez l'histoire, en 2008 un utilisateur, Vincent Deroo-Blanquart, achète un ordinateur SONY et porte plainte parce que l'ordinateur est fourni avec Windows et tout un tas de logiciels dont le prix n'est pas clairement indiqué et surtout il n'y a pas de moyen de les refuser sans renoncer à l'achat. Il est finalement débouté et la vente liée que l'on a toujours cru illégale est même déclarée explicitement comme acceptable par la justice européenne : résumé (NextINpact). Ce jugement est potentiellement lourd de conséquences puisqu'il pourrait inciter les constructeurs qui pratiquent aujourd'hui des remboursements du système d'exploitation à cesser cette pratique.

La vente liée est le ciment du monopole de Microsoft, l'écrasement absolu de toute concurrence puisque quoi qu'il arrive chaque ordinateur vendu dans le monde = 1 licence Windows. Et elle n'est pas gratuite, elle représente une partie du prix du PC. C'est un fait dénoncé entre autres par les utilisateurs de Linux depuis des années mais qui touche en réalité bien plus de gens, par exemple ceux qui veulent installer leur propre copie de Windows 7 ou encore les professionnels qui ont des licences en volume et qui se retrouvent à payer en double pour rien lors des achats de matériel.

Cyrille donne un avis tranché et considère le plaignant comme un emmerdeur puisque de toutes manières il existe des ordinateurs sans OS tels que ceux proposés chez LDLC. Si sa démarche était réellement d'emmerder le monde alors je tiens à le féliciter, s'attaquer seul aux poids lourds que sont SONY et Microsoft , faire remonter l'affaire jusqu'à la justice européenne avec ses propres deniers tout ça pour en arriver à une conclusion qui constitue un retour en arrière pour les droits des consommateurs, c'est le troll du siècle. Sauf que la plainte date de 2008, époque à laquelle il était encore plus difficile qu'aujourd'hui de trouver des ordinateurs sans OS, et qu'en plus on a pas forcément envie d'acheter la marque LDLC. Et enfin les vraies questions de la vente liée sont, une fois de plus, évitées.

L'approche de ce jugement est purement pragmatique : les gens veulent un OS sur leur ordinateur, et même si le prix était clairement indiqué, même si on pouvait refuser, ça n'influencerait pas la décision d'achat, donc il est inutile de détailler le prix des logiciels ou donner la possibilité de refuser. Admettons, mais dans ce cas pourquoi Microsoft ? Pourquoi ne pas permettre à d'autres éditeurs de préinstaller leurs OS ? Même sans évoquer Linux, la question de l'illégitimité du monopole de Microsoft n'est jamais soulevée. Et puis si on va au bout du raisonnement, pourquoi continuer à indiquer les ingrédients et compositions sur les produits que l'on achète au supermarché, puisque ça n'influencerait pas les achats des consommateurs ? Ou dans l'autre sens : s'il n'y a pas d'influence négative sur le marché, pourquoi ne pas afficher les prix ? De plus on ne demande pas le retrait de Windows sur chaque machine, on demande l'affichage du prix réel des logiciels ainsi que la possibilité de les refuser sans devoir renoncer à l'achat.

Morgan Spurlock, protagoniste et réalisateur du film Supersize Me aurait pu être lui aussi être qualifié d'emmerdeur, mais aujourd'hui tout le monde considère qu'il a raison et que derrière l'économie, les emplois et le succès des fastfood, il y a la malbouffe, les maladies, l'endoctrinement des enfants, la désinformation des adultes. De là à transposer cette situation à l'informatique et à dire que dans quelques gouvernements années on réalisera que donner les clés de notre industrie / éducation / défense à Microsoft n'est pas une bonne idée et qu'on indiquera au moins le prix des logiciels sur les ordinateurs en grande surface, il n'y a qu'un pas utopiste que je franchis.

En conclusion, non, notre plaignant, Vincent Deroo-Blanquart n'est pas un emmerdeur, ou alors si mais dans le bon sens, et en tant que geeks nous devrions le remercier d'être allé aussi loin alors que tout le monde se contente de râler ou fermer les yeux, parce qu'au final ce n'est pas le desktop linux qui importe, c'est que le PC reste une plateforme ouverte avec du choix sur laquelle nous pouvons bidouiller.

A quoi ressemble Ubuntu dans Windows 10 ?

Rédigé par uTux - - 2 commentaires

Depuis la mise à jour anniversary de Windows 10, il est possible d'installer un sous-système ubuntu 14.04 et de lancer bash (et d'autres logiciels), ça ressemble à ça :

Impressionné ? Non ? Moi non plus, on a déjà vu ça avec Cygwin (qui existe depuis 1995 d'après Wikipedia), la différence est que c'est supporté par Microsoft et que l'on a accès aux dépôts de ubuntu. Et comme il s'agit de la 14.04, pas de systemd, dommage cela aurait pu donner lieu de bons à trolls.

Tous ces efforts de Microsoft pour se rapprocher de Linux montrent à quel point ils sont largués. Bien que Windows soit solidement implanté dans le grand public (grâce à la vente liée) et le monde professionnel (A.D, Exchange qui sont plutôt de bons outils) c'est toujours Linux qui est en tête sur les serveurs présents sur internet (web et messagerie pour ne citer que deux domaines). En tant que sysadmin je ne peux pas faire mon métier depuis Windows, cet OS n'est pas conçu pour cela : où sont dig, tcpdump, ssh , grep ? Et pourquoi est-ce que je choisirais IIS qui nécessite d'acheter une licence Windows Server ainsi qu'une machine correctement dimensionnée (gros CPU, 4GB de RAM, 80GB de disque) tout ça pour avoir moins de souplesse et de performances que Debian + Nginx qui tiennent sur 256MB de RAM et 8GB de disque ?

Dans le monde du devops, là encore Microsoft est à la ramasse. Par exemple Ansible et Docker sont des outils libres, gratuits, communautaires, documentés et simples qui ont le vent en poupe et s'appuient sur des composants qui n'existent pas sur Windows : ssh pour le premier, les containers pour le second. Et c'est génial.

En conclusion ce sous-système ubuntu dans Windows ne révolutionne rien mais vient combler un manque de Windows et il en avait grandement besoin. Reste à voir comment il se comporte et s'administre, avec le temps.

Complot : Microsoft a-t-il saboté Windows Update sur Windows 7 ?

Rédigé par uTux - - 18 commentaires

C'est pas possible. Je tombe sur ce problème tellement souvent que je me pose des questions. Le symptôme : vous lancez une recherche de mises à jour sur Windows 7, ça dure une éternité, ça n'aboutit jamais :

Vous pouvez toujours attendre...

J'ai souvent dépanné des Windows 7 et je n'ai jamais rencontré ce problème, sauf depuis 2016 qui est justement l'année où Microsoft use de son monopole pour vous forcer à passer sur Windows 10, faut-il y voir un lien ?

Bon courage pour pour dépanner, vous allez écumer les forum Microsoft, changer des clés de registre, purger des dossiers dans system32, et surtout prier parce que c'est complètement foireux. Windows Update est vraiment le système de mises à jour le plus nul de l'univers.

EDIT : Bon en fait après ~2 heures de recherche, ça a aboutit, donc cette fois j'ai eu de la chance. Mais j'ai eu de nombreuses fois le cas où ça n'aboutit jamais (sur d'autres machines) et je suis loin d'être le seul à me plaindre de ce problème.

Les PC, c'est de la merde

Rédigé par uTux - - 21 commentaires

Derrière ce titre provocateur se cache un triste constat : je ne peux recommander aucune marque de PC. Pourquoi ? Parce qu'on assiste à une "tabletisation", c'est à dire un prix bas destiné à vendre en masse, avec des composants sous-dimensionnés, plein de crapwares préinstallés et pas de choix de l'OS.

Secure boot c'est génial, c'est du pain béni pour Microsoft et les constructeurs. On vous impose Windows 10, l'OS qui n'a pas de mode sans échec, et on ne vous fourni pas les CD. En cas de problème faites une restauration système ce qui remettra tous les crapwares que vous avez désinstallé pendant des heures. Oui, exactement comme sur les tablettes et smartphones.

En poussant l'idée plus loin, je dirais même que le dépannage de machines est devenu chiant. Avant on avait des pannes matérielles, des demandes d'évolution (ajout de RAM ou SSD), des nettoyages de virus. Aujourd'hui le dépannage ça se résume à dézombifier des machines, l'utilisateur ayant installé n'importe quoi il se retrouve avec une avalanche d'adwares et de services non désirés. Et donc le boulot consiste à les nettoyer sachant que Windows est l'un des seuls OS en 2016 qui ne peut désinstaller que 1 logiciel à la fois de manière PUTAIN D'EXTRÊMEMENT LENTE. Sérieusement on a 8GB de RAM, des CPU 8 coeurs, des SSD, et pourtant DÉSINSTALLER UN LOGICIEL SUR WINDOWS EST TOUJOURS UN CALVAIRE.

Ah oui et depuis quelques mois j'ai constaté beaucoup de problèmes avec les mises à jour de Windows 7, Windows Update ne les trouve plus ou l'installation échoue (après de longues minutes voire heures bien entendu). De là à y voir un complot de Microsoft qui veut une fois de plus vous forcer à manger du Windows 10, il n'y a qu'un pas que je franchis. Des heures et des heures passées à bidouiller le registre, renommer des dossiers dans System32 en espérant que cela débloque Windows Update.

Faire du dépannage informatique aujourd'hui c'est comme un mécanicien automobile qui passerait sa journée à bricoler des voitures lowcost qui n'avancent pas car le moteur est sous-dimensionné et alourdit par des pièces de fonte que l'utilisateur aurait ramassé involontairement sur la route.

La solution ? Taper dans les gammes PRO des constructeurs (et encore, pas tous) car on a du matériel un peu plus sérieux, un OS moins crapwarisé et un peu plus de souplesse (secure boot désactivable, voir retour au BIOS). Malheureusement c'est un peu moins accessible et plus cher, mais il serait temps que les gens comprennent qu'acheter une tablette à 50€ et un PC à 150€ est une mauvaise idée et ne sert qu'à alimenter un marché qui s'est emballé et finira par exploser en laissant un tas de gens sur le bord de la route. Faites des achats plus raisonnés et choisissez des marques sérieuses, oubliez le lowcost. Et au passage utilisez LINUX l'un des derniers OS qui n'envoie pas vos données sur internet et ne vous force pas à migrer vers la version supérieur : Ubuntu ou Mint si vous débutez, Manjaro ou Fedora si vous voulez un truc très à jour, Debian ou Mageia si la stabilité est un point important pour votre utilisation.

Fil RSS des articles de ce mot clé