Tox : bien mais pas encore prêt

Rédigé par uTux - - 7 commentaires

tox, pour faire simple, est une alternative à Skype qui se concentre sur le chiffrement et la décentralisation. C'est tellement décentralisé qu'il n'y a pas de serveur ni de comptes, chaque utilisateur se voit attribuer un ID unique auto-généré et trouve ses amis via DHT comme bittorrent. Il existe plusieurs clients : µtox, qtox, toxic...

Le bon : le client qtox est joli, contrairement aux clients jabber qui nous rappellent toujours l'époque IRC. La possibilité de faire des captures d'écran, des les envoyer, et d'avoir une miniature des images dans la conversation est intéressante. L'absence de serveur résout le problème récurrent des serveurs Jabber public, c'est à dire l'instabilité. Ça marche plutôt bien.

Image tirée du projet sur github.

Le mauvais : les ID utilisateur sont assez indigestes, le copier-coller est donc obligatoire. L'intégration du client qtox n'est pas parfaite, ainsi selon le desktop l'icône systray est plus ou moins visible, voir carrément absente. Gros problème avec les notifications de messages qui passent souvent inaperçues : je rate souvent des messages que l'on m'envoie et mes contacts aussi ("ah mince, tu m'as écrit il y a 15 minutes mais je n'avais pas vu"). Les appels vidéo/audio ne fonctionnent pas à tous les coups (écran noir puis webcam bloquée). Mais le problème le plus bloquant c'est la liste de contacts non synchronisée. Si vous vous connectez à votre compte depuis un autre poste, la liste de contacts sera vide. Dans mon cas j'ai contourné le problème en synchronisant le dossier ~/.config/tox sur seafile.

EDIT : sur les versions plus récentes de qtox, la visibilité des notifications a été améliorée.

Tox pose les bonnes questions et tente d'y apporter une solution. Malheureusement il y a beaucoup de problèmes qui le rendent peu utilisable même pour les geeks. Attendons de voir s'ils seront résolus ou si la conception (absence de serveur par exemple) fait qu'il n'y aura jamais de solution.

Fil RSS des articles de ce mot clé