Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Les PC, c'est de la merde

Rédigé par uTux 21 commentaires

Derrière ce titre provocateur se cache un triste constat : je ne peux recommander aucune marque de PC. Pourquoi ? Parce qu'on assiste à une "tabletisation", c'est à dire un prix bas destiné à vendre en masse, avec des composants sous-dimensionnés, plein de crapwares préinstallés et pas de choix de l'OS.

Secure boot c'est génial, c'est du pain béni pour Microsoft et les constructeurs. On vous impose Windows 10, l'OS qui n'a pas de mode sans échec, et on ne vous fourni pas les CD. En cas de problème faites une restauration système ce qui remettra tous les crapwares que vous avez désinstallé pendant des heures. Oui, exactement comme sur les tablettes et smartphones.

En poussant l'idée plus loin, je dirais même que le dépannage de machines est devenu chiant. Avant on avait des pannes matérielles, des demandes d'évolution (ajout de RAM ou SSD), des nettoyages de virus. Aujourd'hui le dépannage ça se résume à dézombifier des machines, l'utilisateur ayant installé n'importe quoi il se retrouve avec une avalanche d'adwares et de services non désirés. Et donc le boulot consiste à les nettoyer sachant que Windows est l'un des seuls OS en 2016 qui ne peut désinstaller que 1 logiciel à la fois de manière PUTAIN D'EXTRÊMEMENT LENTE. Sérieusement on a 8GB de RAM, des CPU 8 coeurs, des SSD, et pourtant DÉSINSTALLER UN LOGICIEL SUR WINDOWS EST TOUJOURS UN CALVAIRE.

Ah oui et depuis quelques mois j'ai constaté beaucoup de problèmes avec les mises à jour de Windows 7, Windows Update ne les trouve plus ou l'installation échoue (après de longues minutes voire heures bien entendu). De là à y voir un complot de Microsoft qui veut une fois de plus vous forcer à manger du Windows 10, il n'y a qu'un pas que je franchis. Des heures et des heures passées à bidouiller le registre, renommer des dossiers dans System32 en espérant que cela débloque Windows Update.

Faire du dépannage informatique aujourd'hui c'est comme un mécanicien automobile qui passerait sa journée à bricoler des voitures lowcost qui n'avancent pas car le moteur est sous-dimensionné et alourdit par des pièces de fonte que l'utilisateur aurait ramassé involontairement sur la route.

La solution ? Taper dans les gammes PRO des constructeurs (et encore, pas tous) car on a du matériel un peu plus sérieux, un OS moins crapwarisé et un peu plus de souplesse (secure boot désactivable, voir retour au BIOS). Malheureusement c'est un peu moins accessible et plus cher, mais il serait temps que les gens comprennent qu'acheter une tablette à 50€ et un PC à 150€ est une mauvaise idée et ne sert qu'à alimenter un marché qui s'est emballé et finira par exploser en laissant un tas de gens sur le bord de la route. Faites des achats plus raisonnés et choisissez des marques sérieuses, oubliez le lowcost. Et au passage utilisez LINUX l'un des derniers OS qui n'envoie pas vos données sur internet et ne vous force pas à migrer vers la version supérieur : Ubuntu ou Mint si vous débutez, Manjaro ou Fedora si vous voulez un truc très à jour, Debian ou Mageia si la stabilité est un point important pour votre utilisation.

Encore du nettoyage de PC

Rédigé par uTux 12 commentaires

L'histoire

On m'a confié un PC portable qui est lent et qui "affiche des publicités partout sur le web". Rien d'anormal jusque là vu que le web est pourri par la publicité, sauf qu'il y en a même sur Linuxfr et pour le coup c'est plutôt inquiétant. Des bannières, des onglets qui s'ouvrent, des pages qui me proposent de "nettoyer le registre pour accélérer mon PC", bref de la mauvaise herbe. Le PC est un SONY VAIO et est rempli de crapware/bloatwares préinstallés par le constructeur. Des logiciels bidons, des surcouches à l'interface graphique, des bidules de cloud etc etc. La machine rame et ventile alors qu'elle ne fait rien, le démarrage est long alors qu'en mode sans échec tout va vite.

Je commence par vérifier les extensions Firefox/Chrome/IE, mais rien d'anormal. Je supprime le profil Firefox et le recréé, mais le problème persiste, des pubs s'ouvrent toujours. Je passe un coup de malwarebytes, fait du tri dans le planificateur de tâches et le msconfig, vérifie le fichier hosts, les DNS, mais le problème persiste. Reboot en mode sans échec, scan malwarebytes / eset nod32 online scanner / Spybot. Entre 500-700 menaces détectées à chaque fois et supprimées mais les publicités reviennent quand même.

Je créé un nouveau compte utilisateur pour tester et reboote en mode normal. Pendant quelques minutes tout fonctionne bien mais les pub apparaissent à nouveau. Ces adware sont coriaces, j'ai épuisé tous mes recours et la prochaine étape est le formatage. Je démarre sur un LiveUSB de Fedora et copie les données sur un disque dur USB (je ne voulais pas le faire depuis Windows pour ne pas copier les adware/virus dessus).

Après avoir réinstallé Windows puis les pilotes essentiels ça va tout de suite beaucoup mieux car l'OS peut enfin s’atteler à d'autres tâches que faire tourner les crapwares de SONY VAIO. Les publicités qui altèrent les pages web ont enfin été éradiquées.

L'analyse

Ces crapwares / adwares sont coriaces. On ne peut pas toujours les désinstaller proprement, et ils s'enracinent de plus en plus profondément (par exemple avec les tâches planifiées). Les sociétés crapuleuses qui les développent surfent entre la légalité et l'illégalité. En effet contrairement aux virus qui s'installent discrètement sans consentement de l'utilisateur, un adware obtient toujours l'accord de ce dernier. Il est fourni comme "sponsor" pré coché lors de l'installation d'un autre logiciel, et en laissant la case cochée l'utilisateur accepte les conditions d'utilisation et installe le nuisible. Comme les gens ne lisent pas ou ne savent pas, ils valident.

Par conséquent l'ordinateur est inutilisable alors que matériellement il est excellent. On comprend le malaise qui existe dans l'informatique grand public car ce nettoyage m'a pris du temps : environ 8h réparties sur plusieurs soirées, qu'un réparateur professionnel aurait facturé au prix fort (à juste titre, c'est son métier). La plupart des gens vont alors supporter la lenteur, les publicités, alimentant par ailleurs le cliché "ordinateur = de la merde lente" et finiront par en acheter un nouveau qui aura exactement les mêmes tares.

A quand des antivirus qui bloquent les adwares ? Par exemple la barre Ask.com => poubelle. En 2016 j'affirme que les adwares sont devenus plus problématiques que les virus, et qu'à part le bon sens et l'expérience il n'y a pas vraiment de moyens pour s'en protéger.

Fil RSS des articles de ce mot clé