Semi-Marathon Nantes 2017

Rédigé par uTux - - 2 commentaires

Mes stats :

21,9km
2:02:11 5,34 /km
Distance Durée Pace

Chiffres issus de Run The Map / Strava, c'est un peu comme les résultats des élections au journal de 20 heures, c'est pas encore officiel mais pas loin.

Le parcours.

Mon ressenti :

C'est la première fois que je participe à une épreuve de ce type, je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre. 4000 personnes étaient présentes sur la ligne de départ, c'est beaucoup, et donc on commence en douceur pour ne pas se marcher sur les pieds. Au bout du 4e km ça va un peu mieux et on peut courir à son rythme.

Les 15 premiers km ont été plutôt aisés, d'autant que la météo fut moins pire que prévu car on aurait du avoir de la pluie voire de l'orage, on a juste eu un ciel noir. Au delà de ces 15km, la fatigue commence à se faire sentir, la soif aussi, et c'est là que le mental devient important car on sait qu'il reste 6km et qu'il n'est pas question d'abandonner.

Au 18/19e km la fatigue fait place à la souffrance, on ne sent plus vraiment ses jambes, on a plus d'énergie pour continuer, et pourtant il le faut car ce serait dommage de laisser tomber aussi près du but. Encore une fois c'est le mental qui prend le dessus, on fait abstraction de la souffrance, on salue la foule qui vous encourage (en criant votre nom puisqu'il est écrit sur le dossard), on donne tout ce qu'on a.

Une fois la ligne d'arrivée franchie c'est la victoire, la libération, une belle revanche pour un ancien gros comme moi qui ne pouvait pas courir 1min il y a quelques années.

Au final si mon temps a été bien moins bon que ce que j'espérais (je visais 1h50), je suis tout de même content d'avoir terminé l'épreuve sans rien lâcher et j'annonce même mon intention de faire mieux l'année prochaine en continuant l'entraînement sans relâche.

2017 : un coup de vieux

Rédigé par uTux - - 15 commentaires

Il y a 10 ans, donc en 2007, on avait :

  • Mass Effect 1, Bioshock, Portal, Crysis, Half Life 2 Episode 2, The Witcher 1. C'était une année vraiment énorme pour les jeux vidéo, si on excepte la sortie de CoD4 qui préfigurait la mort des FPS old school.
  • L'iPhone premier du nom, Windows Vista, Debian Etch, Ubuntu 7.04 (Feisty Fawn) et 7.10 (Gutsy Gibbon) en plein dans le boom de Compiz / Beryl.
  • La montée en puissance de Facebook et la chute des skyblog et de myspace.
  • La sortie de la PS3 en Europe.
  • Le film Les Simpsons, 300, Spiderman 3, Shrek 3...
  • Fatal Bazooka (et oui), Mika, Rihana.
  • Chirac président.

Ça file un coup de vieux n'est-ce pas ? J'ai vraiment l'impression que 2007 c'était hier, à cette époque j'avais mon bac et mon permis depuis 1 an, je bossais en alternance, je faisais des sorties et soirées avec les potes, je draguais sur MSN / aMSN / Emesene.

Et pour remonter plus loin, il y a 20 ans, donc en 1997, on avait :

  • Tomb Raider II, Quake II...
  • Le film Titanic, Men In Black.
  • Le Pentium MMX et l'AMD K6.
  • Le passage de la comète Hale-Bopp que j'ai pu voir à 10 ans.
  • Des scandales quand une entreprise délocalisait sa production, c'était nouveau.
  • ...6 chaînes de télé. Et encore quelques vieilles télé noir et blanc sans télécommande.
  • Pas d'ADSL.
  • Relativement peu d'informatique dans les foyers, ou alors un unique ordinateur fixe pour tout le monde.

Pour le coup j'ai beaucoup moins de souvenirs de cette époque mais je suis un produit des années 90 donc cela m'a tout de même marqué.

Et vous, qu'est-ce qui vous donne un coup de vieux ?

Amis cyclistes...

Rédigé par uTux - - 7 commentaires

Les infractions en ville qui m'énervent :

  • Rouler sur les trottoirs ou les passages piéton. Non, vous n'êtes pas demi-piéton, vous ne pouvez donc pas leur emprunter des règles quand ça vous arrange.
  • Rouler à contre-sens sur la route ou sur la piste cyclable. Alors oui c'est parfois autorisé dans certaines villes, mais c'est une bêtise.
  • Griller les feux. Oui c'est autorisé parfois pour tourner à droite, mais faites au moins semblant de ralentir...
  • Ne pas s'arrêter ni même ralentir lorsqu'il y a des STOP. C'est toujours agréable de voir un cycliste débouler à une intersection.

Les infractions en campagne qui m'énervent :

  • La famille qui roule en formation serrée côte à côte, pour bien occuper toute la largeur de la route et rendre le dépassement compliqué.
  • Le cycliste qui zigzag comme s'il était bourré parce que ça l'amuse.
  • Le cycliste qui déboîte sans regarder.
  • Le cycliste qui roule à gauche.
  • Le gamin qui se place en travers de la route de manière inopinée alors que tu es juste devant lui.

Je sais ce que vous pensez : "connard d'automobiliste qui aime pas les cyclistes, il s'est regardé au moins ? Les voitures sont beaucoup plus dangereuses, et en plus elles polluent donc les cyclistes valent mieux !". Non, je suis moi-même cycliste mais sur vélo de route donc je roule vite (en moyenne 30 km/h) et tous les points que j'ai cité pour la campagne sont mes observations quand je fais une sortie sportive. Passer son temps à freiner pour éviter le cycliste du dimanche puis accélérer après casse le rythme et fatigue plus rapidement les muscles.

Pour la ville c'est différent, je suis piéton et automobiliste, et je sais bien que personne n'est parfait. Je regrette par exemple l'abus d'utilisation du klaxon par les automobilistes (pour insulter ou saluer, surtout pas pour signaler un danger), ceux qui forcent le passage au feu orange/rouge, ceux qui roulent trop vite, ceux qui se garent mal (faire 100m à pied pour aller à la boulangerie c'est trop), etc. Mais l'encadrement des automobilistes est déjà strict, contrairement à celui des cyclistes. Et cette grande liberté vous incite à être irrespectueux voire dangereux pour vous ou les autres.

Alors quelques bons conseils pour rouler :

  • On roule et on serre à droite.
  • On utilise les pistes cyclables ou la route mais pas les trottoirs.
  • On tourne la tête avant de déboîter, pour voir s'il n'y a pas quelqu'un qui va vous dépasser.
  • De manière générale ayez conscience de votre environnement (regardez autour de vous de temps en temps).
  • On ne roule pas avec les écouteurs dans les oreilles (ou les casques, pour les hipsters).
  • On tend le bras avant de déboîter, c'est comme les clignotants.
  • On roule avec un gilet fluo de préférence, ou simplement des vêtements pas trop sombres.
  • On respecte le code de la route, notez que vous pouvez perdre des points sur votre permis de conduire si vous êtes verbalisé à vélo (toutes mes excuses, c'est visiblement une légende urbaine, source).
  • On se répète la phrase suivante : "la route est remplie de connards égoïstes qui pensent que les autres sont des PNJ uniquement là pour les emmerder, et ce sera pire si je me conduits de la même manière".

Merci ubuntu-fr !

Rédigé par uTux - - 2 commentaires

Achats chez Ubuntu-fr :

  • 1 DVD Ubuntu 16.04 LTS : 1 €
  • 1 Clé USB Ubuntu 16.04 LTS : 20 €
  • Dons : 5 €
  • Frais de port : 2,30 €
  • Total : 28,30 €

Et merci pour le forum et les événements toutes ces années :)

Les réseaux sociaux sont-ils des outils de démocratie ?

Rédigé par uTux - - 3 commentaires

Les réseaux sociaux existent depuis plus de 10 ans et leur succès est indéniable. En revanche leur réputation est plutôt mitigée. Gadget inutile pour certains, repaire d'ados qui passent leur journée à partager des vidéos de Maitre Gims pour d'autres, passe-temps quand on a rien à faire au boulot... et c'est sans compter les nombreuses critiques sur la vie privée, Richard Stallman déclare à ce sujet : « Facebook doit être éliminé pour protéger la vie privée ».

Néanmoins les réseaux sociaux sont un formidable outil de communication. Les idées s'échangent, les avis, des groupes ou des mouvements se forment. Lors des révolutions tunisiennes et égyptiennes en 2011, les citoyens les ont utilisé pour organiser les manifestations et tenir au courant le reste du monde des événements graves qui se déroulaient. D'ailleurs l'une des premières mesures de l’Égypte pour enrayer la révolution fut de bloquer Twitter, ce qui montre bien qu'il était gênant.

En France alors que le pays traverse une crise sociale ce sont également les réseaux sociaux qui relaient les informations : manifestations, violences (des deux côtés), mouvements à venir, revendications, la masse en colère est beaucoup plus représentée qu'à la télévision.

En appelant à la "disparition" de Facebook, Richard Stallman ne condamne-t-il pas un excellent outil pour la démocratie ? N'est-ce pas là une idée réactionnaire alors que ce réseau social existe depuis plus de 10 ans ?

Je ne suis pas inscrit sur Facebook ou Twitter car je n'en ai jamais ressenti l'utilité et j'ai toujours été rebuté par les problématiques de respect de la vie privée dont on ne peut nier la réalité. Mais je reconnais leur utilité et leurs qualités et pense que si ils disparaissaient nous aurions beaucoup plus de mal à nous exprimer.

Fil RSS des articles de cette catégorie