Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

A quoi ressemble Ubuntu dans Windows 10 ?

Rédigé par uTux 2 commentaires

Depuis la mise à jour anniversary de Windows 10, il est possible d'installer un sous-système ubuntu 14.04 et de lancer bash (et d'autres logiciels), ça ressemble à ça :

Impressionné ? Non ? Moi non plus, on a déjà vu ça avec Cygwin (qui existe depuis 1995 d'après Wikipedia), la différence est que c'est supporté par Microsoft et que l'on a accès aux dépôts de ubuntu. Et comme il s'agit de la 14.04, pas de systemd, dommage cela aurait pu donner lieu de bons à trolls.

Tous ces efforts de Microsoft pour se rapprocher de Linux montrent à quel point ils sont largués. Bien que Windows soit solidement implanté dans le grand public (grâce à la vente liée) et le monde professionnel (A.D, Exchange qui sont plutôt de bons outils) c'est toujours Linux qui est en tête sur les serveurs présents sur internet (web et messagerie pour ne citer que deux domaines). En tant que sysadmin je ne peux pas faire mon métier depuis Windows, cet OS n'est pas conçu pour cela : où sont dig, tcpdump, ssh , grep ? Et pourquoi est-ce que je choisirais IIS qui nécessite d'acheter une licence Windows Server ainsi qu'une machine correctement dimensionnée (gros CPU, 4GB de RAM, 80GB de disque) tout ça pour avoir moins de souplesse et de performances que Debian + Nginx qui tiennent sur 256MB de RAM et 8GB de disque ?

Dans le monde du devops, là encore Microsoft est à la ramasse. Par exemple Ansible et Docker sont des outils libres, gratuits, communautaires, documentés et simples qui ont le vent en poupe et s'appuient sur des composants qui n'existent pas sur Windows : ssh pour le premier, les containers pour le second. Et c'est génial.

En conclusion ce sous-système ubuntu dans Windows ne révolutionne rien mais vient combler un manque de Windows et il en avait grandement besoin. Reste à voir comment il se comporte et s'administre, avec le temps.

2 commentaires

#1  - Claude SIMON a dit :

Il y a quand une différence notable entre WSL (Windows Subsystem for Linux) et Cygwin : un exécutable WSL peut être directement lancé sur GNU/Linux, et, inversement, un exécutable GNU/Linux peut être directement lancé sur WSL, alors qu'un exécutable Cygwin ne peut être lancé sous GNU/Linux, et Cygwin n'est pas capable de lancer des exécutables GNU/Linux.
Personnellement, je compilais mes logiciels sous Cygwin pour en tester la portabilité POSIX, puis les compilais sur une machine sous Debian pour en tester la portabilité GNU/Linux. Pour cette dernière étape, je peux maintenant utiliser WSL ; plus besoin de lancer ma VM sous Debian.
Bref, avec WSL, on a un 'cross compiler' GNU/Linux à moindre frais, avec l'avantage supplémentaire de pouvoir tester l'exécutable sans avoir à le transférer sur une autre machine.
Donc, certes, WSL ne révolutionne rien, mais un outil Microsoft qui facilite le développement pour GNU/Linux, même si ce n'est que pour des utilitaires en ligne de commande, ce n'est quand même pas si fréquent...

Répondre
#2  - uTux a dit :

Merci.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot aeaxov ?

Fil RSS des commentaires de cet article