Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Le paradoxe de Noël

Rédigé par uTux 2 commentaires

Alerte à la philosophie de comptoir!

S'il y a du monde pour dénoncer l'impact écologique du Black Friday (on y reviendra), en revanche personne ne remet en cause Noël, cette fête déraisonnable où il faut absolument acheter, consommer, bouffer, offrir, quitte à passer après par la case Leboncoin pour revendre tous ces trucs dont on a pas besoin.

La différence entre le Black Friday et Noël ? Le premier est d'origine américaine donc c'est forcément mal. Il véhicule aussi le fantasme de soldes monstrueuses dérégulées, ce qui est loin d'être le cas du moins dans les produits informatiques où les prix ne changent pas vraiment. C'est bien simple depuis que les boutiques françaises se sont approprié le Black Friday, je le vois comme une immense campagne de pub, la fête aux "faux prix barrés" et aux fausses promotions parce qu'il faut bien se rappeler que les soldes en dehors des périodes réglementées sont interdites, point.

Noël c'est un peu un Black Friday décomplexé : vous savez qu'il faut consommer, mais on ne vous fait même pas croire qu'il y a des promotions. Et accessoirement vous devez aussi acheter des jouets faits en Chine (mais surtout pas chez Amazon, non non il faut faire travailler les commerces français), du foie gras (coucou la souffrance animale), des chocolats (coucou l'obésité, 4e facteur de risque des cancers), des huîtres, et de l'alcool (2e facteur de risque des cancers). Petit aparté: à l'heure où certains cherchent des cancers dans les antennes 5G, il serait peut-être temps de se rendre compte qu'on a aucun problème à consommer volontairement des produits toxiques à côté (alcool, tabac, malbouffe) grâce à des fêtes comme Noël.

A Noël 2019 j'ai réalisé que j'avais demandé des cadeaux dont je n'avais pas vraiment besoin et qu'à l'inverse j'en ai offert juste pour la forme, parce que c'est la tradition. Donc cette année mon message est clair : je ne veux pas de cadeau. Je continuerai tout de même d'en faire mais à la condition qu'ils soient vraiment utiles, et de préférence dématérialisés. Je ne participerai pas des "banquets" à la chaîne qui impliquent de se gaver de fruits de mer, de chocolat et de vin. Et surtout personne ne me fera culpabiliser parce que j'achète sur Amazon des produits qui de toutes manières sont faits en Chine et passeront par la case TVA avant d'arriver chez moi.

2 commentaires

#1  - willy1009 a dit :

Autant je suis d'accord sur le principe, autant cela ressemble surtout à un message d'un célibataire limite sans amis (sans vouloir me montrer grossier).

Lorsque tu auras une famille (j'entends par la compagne et enfants) la chose sera surement reconsidéré.
Pour Noël, si tu commences à vouloir enlever cette fête finalement il restera plus grand chose. J'ai l'impression que certains souhaitent en fait supprimer toute raison de vivre, bonjour l'ambiance (et je ne supporte pas le nouvel an, je suis loin d'être un fêtard)

Pour la consommation, j'ai déjà eu d'innombrable débat sur le sujet avec des collègues et des amis, le problème ce n'est pas de consommer de la viande (la chaîne alimentaire existait déjà du temps des dinosaures, pas besoin de l'homme pour ça).
En revanche, les méthodes de production ne sont clairement plus les mêmes pour la simple et bonne raison que nous sommes trop nombreux. Maintenant qu'on le veuille ou non, sans viande ou poisson tu as des carences (qui ne seront visible qu'une fois que tu aurais dépasser le point de non retour) que tu contrebalances surement via des vitamines ou compléments alimentaires, à choisir, je préfère manger un peu de viande rouge (1 fois tous les 2/3 mois), du poisson et de la viande blanche plus régulièrement que d'ingurgiter des médicaments dont tu ne sauras jamais vraiment la composition (même si c'est marqué bio).

Sous prétexte de la préservation de l'environnement, on ne peut pas supprimer toutes les raisons de nous amuser, il faut juste savoir le faire différemment, tout comme il en faut pas supprimer la viande de nos assiettes, il faut juste la produire et la consommer autrement.

Comme toutes chose dans la vie, du moment que l'on trouve un équilibre ça marche, mais prendre des décisions radicales dans un sens ou dans l'autre n'est jamais bon sur du long terme.

Je te souhaite malgré tout de bonnes fêtes.

Répondre
#2  - uTux a dit :

Je pense que mon message n'a pas été bien écrit (je l'ai fait en 1h, ça ne me réussit pas visiblement).
Je n'encourage pas les gens à culpabiliser ou à s'interdire des choses pour des raisons militantes, bien au contraire je trouve cette mode épuisante.
Mon propos de base était motivé par l'actualité anti Black Friday & anti Amazon pour des motifs soit disant "écologiques" alors que personne ne dit rien pour Noël qui à mon sens est bien pire.
En gros je ne comprends pas pourquoi les mecs qui bloquent les magasins à Black Friday ne le font pas dans les périodes de Noël, peut-être parce que c'est pas une fête américaine tout simplement :)
Quant à la viande je parlais uniquement du foie gras dont la méthode de production est barbare et inacceptable.
Sans vouloir entrer dans le débat de la viande (je me moque de ce que mangent les gens), j'ai fait un semi-marathon, un marathon et un voyage à vélo de 2200km en 2018 sans compléments alimentaires.
Pour ta première phrase no comment, je ne parle pas de ma vie perso ici et ce serait hors sujet (Argumentum ad personam).

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot zrbj725c ?

Fil RSS des commentaires de cet article