Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

Semi-marathon Auray-Vannes 2017

Rédigé par uTux 2 commentaires

Après le semi-marathon Nantes 2017, j'ai décidé de m'attaquer à celui de Auray-Vannes. Malheureusement j'ai perdu l'enregistrement Strava, mon téléphone s'est éteint à cause de la pluie :( Du coup j'ai du attendre le classement officiel. Mes stats :

21,1km
01h54 5,4 min/km
Distance Temps réel Pace

C'est 4min de mieux que le semi-marathon de Nantes (~2h00 en temps réel)! Petit aperçu du parcours tiré de la page Strava d'une des participantes:

Auray Vannes
Le parcours.

Mon ressenti :

Énorme ambiance! La musique au départ, la foule qui nous acclame, les spectateurs dans le fossé sur quasiment tout le parcours, l'homme costumé en tortue qui lançait des bonbons dans son sillage, c'était quelque chose de fort!

Conscient qu'il y avait pas mal de dénivelé je visais un temps honorable de 2h, j'ai finalement fait 1h54 ce dont je suis plutôt satisfait! J'ai pu tenir un rythme constant du début à la fin et surtout je suis arrivé dans un état à peu près convenable alors que j'avais vraiment souffert lors du semi-marathon de Nantes 2017. J'attribue cet excellent résultat à plusieurs facteurs:

  • L'entrainement, j'ai beaucoup bossé pour améliorer mon cardio et appris à gérer certains éléments (ne pas trop se couvrir, bien boire et manger même si on ne ressent pas le besoin).
  • La météo, pas de soleil et un petit vent frais, ça facilite la gestion de son eau et ça aide à évacuer la chaleur du corps.
  • Les 370km à vélo sur les côtes bretonnes qui m'ont habitué à gravir les cotes, je n'ai pas senti les dénivelés alors que cela semblait affecter beaucoup d'autres participants.
  • Une bonne gestion de l'eau et la nourriture: je me suis forcé à boire et manger dès les premiers ravitaillements pour éviter "le mur" qui peut frapper si on gère mal même sur de petites distances.
  • L'effet de nouveauté du parcours et sa non-redondance, ça motive.

Les derniers km se sont fait sous la pluie, à chaque fois qu'un de mes pieds frappait le sol, de l'eau jaillissait de chaque cm2 de mes vêtements et ma peau, j'étais vraiment trempé. L'arrivée a été marquée par le froid car une fois qu'on franchit la ligne d'arrivée et qu'on s'arrête, on commence immédiatement à se refroidir et la pluie + le vent deviennent alors mordants, il faut vite se couvrir ou rentrer se mettre à l'abri!

En conclusion le semi-marathon Auray-Vannes c'est génial, très bon parcours, excellente ambiance et bon défi! J'espère le refaire l'année prochaine!

2 commentaires

#1  - pled a dit :

Bravo, c'est une belle course avec un beau parcours...
Je l'ai fait il y a une dizaine d'années : c'était mon deuxième "semi" et j'avais bâclé ma préparation, me disant "oh j'en ai déjà fait un (celui de Rennes, ToutRennesCourt), c'est tranquille !!". Et bien je peux te dire que je me rappelle encore des trois côtes du parcours, et du mal que j'ai eu à finir... J'avais mis un peu plus de 2h !
Tout ça pour dire que si on se prépare bien, qu'on ne part pas trop vite pour se cramer, on peut vraiment finir avec de très bonnes sensations. Au delà de la performance (on cherche toujours à améliorer son temps), finir en forme, c'est bien aussi !
Par contre oui, courir sous la pluie, c'est moyen, et il faut vite se changer et se réchauffer...

Répondre
#2  - uTux a dit :

Merci ! Par contre il y a 10 ans ton parcours était plus compliqué, en effet il y avait une côte qu'ils ont retiré du parcours en 2015 (source: http://www.aurayvannes.com/parcours-c7.html).
En effet une grosse épreuve ça se travaille, peu importe si on l'a déjà fait ou pas, mieux vaut connaitre son corps et ses limites afin d'adapter son rythme et son alimentation.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot bnavi ?

Fil RSS des commentaires de cet article