Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

BTRFS est-il mort ?

Rédigé par uTux 4 commentaires

Attention ce titre est volontairement putaclick. Je voulais réagir à ce journal Linuxfr qui m'a beaucoup inspiré : BTRFS ne serait plus le futur. On y apprend que Red Hat laisse tomber le support de Btrfs et il ne sera plus présent dans les futures versions.

Ce n'est pas très rassurant, car sans aller jusqu'à dire que Red Hat fait figure d'autorité dans le libre, leur rayonnement en terme de contribution est tellement important que la grande majorité des distributions décident souvent de faire les mêmes choix. Et c'est compréhensible, c'est une forme "d'union du libre" que certains réclament depuis des années et qui permet de mutualiser les correctifs et évolutions chez les mainteneurs.

Vous allez me rétorquer qu'avec Btrfs c'est différent car c'est un composant upstream de Linux et qu'il n'y a rien à faire en particulier pour l'utiliser, oui sauf que le problème se situe pour le support et le backport des correctifs. Red Hat supporte ses versions 10 ans, cela veut dire qu'il y a un énorme boulot pour intégrer du code récent et changeant dans un kernel stable figé. Beaucoup se reposent sur Red Hat / CentOS, donc si le premier lâche l'affaire, ils suivront.

L'abandon du support de Btrfs est aussi un message fort, en effet Red Hat doit répondre aux attentes de ses clients et c'est notamment ce qui a provoqué le retour en force de xfs que je pensais obsolète depuis des années. Donc il semble qu'il n'y a pas de demande sur le marché et dans les datacenter pour Btrfs. Pourquoi ? Je vais proposer quelques idées.

Personnellement, plus le temps passe et moins je vois d'intérêt à Btrfs. Présenté comme un super système de fichiers moderne de la mort qui tue, son développement semble interminable puisqu'il a débuté en 2007 ! Et non seulement il n'est toujours pas stable, mais en plus toutes les fonctionnalités ne sont pas encore présentes. Sans rentrer dans le détail des possibilités du fs, on se rend compte que presque tout est déjà faisable aujourd'hui avec mdraid et lvm. Et je ne parle même pas de ZFS qui est à des années-lumière devant sur tous les points, qui est stable, éprouvé, et qui rencontre un certain succès. J'en veux pour preuve qu'il est entré dans les dépôts Debian, Ubuntu, et qu'il était déjà présent depuis longtemps chez Archlinux. Même avec les problèmes de licence les distributions choisissent de le supporter !

Ma réflexion me mène donc à une question : Btrfs est-il déjà mort ? Ce projet interminable qui veut concurrencer ZFS sans en avoir les épaules a-t-il une chance de se faire une place ? Étant un convaincu et un fanatique de ZFS je ne pense pas. Les gens qui n'ont pas besoin de fonctionnalités avancées resteront sur ext4, fiable et performant, tandis que les autres se tourneront vers ZFS qui n'est pas si gourmand qu'on le dit et qui offre une souplesse inégalée en terme de gestion des disques, pool et données. Nous verrons ce que l'avenir nous réserve, peut-être qu'une autre distribution réussira à lancer Btrfs.

4 commentaires

#1  - sogal a dit :

Et que penser de SUSE et openSUSE qui utilisent Btrfs comme système de fichiers par défaut depuis quelques versions déjà ?
Certes Red Hat est une figure majeure du libre, mais penser qu'un projet aussi important puisse mourir simplement parce qu'ils décident de ne pas le prendre en charge me débecte et me fait même peur. Cela revient à admettre que tout projet n'ayant pas l'aval et le soutien de Red Hat est voué à disparaître ou au mieux à vivoter.
Je ne pense pas et, surtout, je ne l'espère pas.
Pour en revenir à Btrfs, s'il n'est pas encore complet, il est largement utilisable et même exploitable en prod (c'est le cas au boulot sur de nombreux serveurs de fichiers où il nous rend de fiers services). Il a certes ses limitations actuellement mais continue d'être développé et d'évoluer pour le mieux.
Time will tell !

Répondre
#2  - uTux a dit :

Amusant, je croyais que c'était seulement opensuse, mais je viens de voir qu'en effet suse utilise btrfs par défaut.

Répondre
#3  - lord a dit :

Il faut bien voir que Red Hat a lâché btrfs non pas pour des raisons techniques.
RH se doit de backporter des patchs pendant 5ans voir pendant 10ans pour les patchs vraiment critiques. Or RH n'a aucun dev btrfs dans ses rangs. C'est donc quasi impossible pour eux de pouvoir assurer le coup.

Qui plus est RH a racheté une boite qui propose un outil concurrent aux fonctionnalités de btrfs. Pour l'instant on en a pas la certitude mais s'ils comptent monétiser ce nouveau service, supprimmer l'offre gratuite équivalente est pas forcément une mauvaise idée d'un point de vue businessistique.

Contrairement à zfs, il est beaucoup plus simple de booter une distro linux sous btrfs. Avec un kernel récent il n'y a juste rien à faire, même la partie userspace de btrfs est optionnelle. Dans le cas de micro-container c'est plutot intéressant.

Répondre
#4  - uTux a dit :

Red Hat ne s'est jamais montré malveillant envers des projets qui pourraient lui faire de la concurrence. Par exemple ils vendent RHEV (virtualisation) mais tu peux récupérer la version gratuite oVirt ou même tout simplement RHEL avec CentOS (bon là il s'agit d'un projet tiers mais quand même).

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot tlmvo ?

Fil RSS des commentaires de cet article