Le Blog Utux

HTTP 200 GET /

NextINpact devient payant

Rédigé par uTux 16 commentaires

Next INpact devient accessible sur abonnement et repense son modèle économique

Avant d'aller plus loin, je tiens à préciser que :

  • Je suis déjà abonné à NextINpact, payant, parce que j'adore ce site et que j'ai réellement envie de les soutenir.
  • NextINpact est un très bon site d'actu informatique.
  • L'équipe de NextINpact a l'air assez au courant des enjeux de la publicité sur le web et de la difficulté à se financer, j'imagine que c'est une décision réfléchie.
  • Je comprends que sur le web ce n'est pas facile de se financer. J'en parlais dans mon article La gratuité du web .

Mais quand mon abonnement sera terminé, je ne pense pas le renouveler.

Je suis contre ce passage au modèle payant, même si j'ai conscience que ma réaction est égoïste puisque je suis un lecteur passif qui se contente de consommer les articles sans réellement réaliser le coût de l'information. Mais je suis aussi un geek qui a grandit avec un web gratuit, communautaire, partageur, sorte d'utopie dans laquelle il n'y a pas que de la haine comme beaucoup le disent et où l'information circule librement sans frontières. Le problème est que depuis 10 ans on a d'un côté les réseaux sociaux qui cloisonnent ce web en rendant l'information hermétique, obligeant les utilisateurs à s'inscrire pour consulter les contenus, et de l'autre des sites qui ferment leurs portes à ceux qui refusent de sortir leur carte bleue.

Et c'est merdique de se dire que le web aujourd'hui se résume aux immenses décharges que sont les réseaux sociaux, aux contenus gratuits publicitaires putaclick et à des sites qui se renferment sur eux-mêmes pour survivre. Plus on avance et moins il y a de quoi être optimiste.

On va tous mourir et c'était mieux avant.

16 commentaires

#1  - Pazns a dit :

D'un côté, quand c'est gratuit et qu'il y a de la publicité... est-ce vraiment gratuit ?

D'un autre côté, sans paiement à un quelconque moment de la chaîne, que ce soit par le lecteur ou la régie publicitaire, comment peut-on avoir une rédaction de journalistes travaillant à temps plein gratuitement ?

Répondre
#2  - uTux a dit :

D'un autre côté ce n'est pas en reproduisant le modèle de la presse papier (que le web gratuit a tué) que ça va s'arranger.

Répondre
#3  - propositionjoe a dit :

Pazns a raison, et on peut même élargir en disant que le libre n'a jamais voulu dire gratuit. Les bières gratuites, c'est terminées... Et c'est peut être pas plus mal. D'autant que Nextimpact prend le soin de rendre sa grille tarifaire adapté aux situations de chacun (tarif réduit inside).

Répondre
#4  - uTux a dit :

On aura beau mettre les prix le plus bas possible, un web où tu dois payer 3€ pour chaque site que tu visite, c'est pas possible. C'est comme si chaque numéro de téléphone que tu compose était un 08.

Répondre
#5  - Pazns a dit :

Justement.

L'idée est que tu le fais déjà indirectement pour beaucoup de sites, sauf que ce ne sont pas toujours des euros visibles.

Étant donné l'importance dans la durée de la qualité de l'information, je pense qu'une information gratuite mais passable coûte plus cher à long-terme que ce qu'elle permet d'économiser.

Répondre
#6  - Murdock a dit :

Je me suis fadé les quelques 600 commentaires qui accompagne l'annonce du passage au payant de NXI et je ne comprends pas les gens qui réagissent comme toi.
En gros, ce que fait NXI (le travail journalistique, l'indépendance, la qualité de l'ensemble...) c'est super, mais payer pour ça, pas question... hé bé, c'est sûr qu'on va aller loin comme ça o_O

Moi aussi je suis "un geek qui a grandit avec un web gratuit" mais avec le recule, il faut admettre que ce n'était qu'une UTOPIE. Les informations, les analyses, l'expertise qu'apporte l'équipe de NXI ne tombe pas du ciel...

Non, vraiment, je ne comprends pas ces réactions.

Répondre
#7  - uTux a dit :

Je suis abonné (depuis genre 3 ans) et donc contribue financièrement à NextINpact. C'est pas le fait de payer qui me gêne, c'est de cloisonner le web.

Répondre
#8  - Murdock a dit :

Ne pas cloisonner, c'est ce qu'ils ont fait jusqu'ici et force est de constaté que ça ne fonctionne pas/plus puisque le marché publicitaire est moribond.

Ne pas cloisonner pour eux ça signifie :
- soit tomber dans la poubelle du web en devenant une usine à putaclick (chose que tu dénonces toi-même)
- soit fermer boutique.

Partant de ça, je crois qu'ils n'ont pas bien le choix.
Pourquoi arrêter de les soutenir alors ? En suivant ce raisonnement, il ne restera à terme que les putaclicks et plus rien d'autre à se mettre sous la dent, on sera bien avancé.

Moi aussi ça me fait suer le web "cloisonné" mais comment pourrait-il en être autrement finalement ?

PS : désolé si je suis lourd, tu peux m'effacer si tu veux ! C'est juste que c'est un débat qui se pose depuis longtemps chez NXI (et sûrement chez d'autres aussi) et que je n'arrive pas à comprendre ton raisonnement (que d'autres ont également), du coup ça me frustre beaucoup. Et le fait que tu en parle sur ton blog, ça m'en remet une couche :D

Répondre
#9  - Pseudo a dit :

"comment pourrait-il en être autrement finalement ?"
Avec Liberapay, par exemple. Le lecteur choisit de payer tout NXI, ou bien seulement Marc Rees et NXI_frais_de_fonctionnement.

On ne peut pas TOUT payer ! C'est pour ça que j'offre certaines choses et que je m'en fais offrir d'autres par autrui. C'est aussi pour ça que certains mois j'offre et d'autres non.

Répondre
#10  - uTux a dit :

Ça ne me parait pas très sain comme mode de fonctionnement ni très facile.

Répondre
#11  - uTux a dit :

Ton discours est au final très similaire à celui de la pub : "oui ça vous emmerde, mais c'est nécessaire pour vivre", en partant du principe que c'est un modèle qui marche.
Moi je ne pense pas, déjà parce que les gens qui ne veulent pas payer aujourd'hui iront simplement voir ailleurs, ensuite parce que le modèle de la presse papier est loin d'être parfait : non seulement c'est cher avec de la pub, mais en plus ça n'a pas empêché la mort de certains magasines.

Répondre
#12  - Pazns a dit :

D'un autre côté, le secteur de l'info papier/en ligne ne peut pas s'étendre à l'infini.

On ne peut pas payer 3€ pour les 300 sites qu'on consulte, mais peut-être qu'à la base cette dispersion est une erreur.

Une erreur que le modèle de financement par publicité a quelque peu compensée jusqu'ici.

Répondre
#13  - Murdock a dit :

C'est vrai, de même qu'on ne peut s'abonner à 10 ou 20 magazines :)

Il y a quelques années, j'avais moi-même un flux RSS foisonnant. Mais c'était finalement beaucoup trop, c'était de l'infobesité !
Mon flux s'est vraiment réduit aujourd'hui : naturellement (certains sites ont disparus) et aussi de mon fait (j'ai fait du ménage). Je compte notamment sur NextInpact pour m'éclairer sur toutes les questions de nos vies numériques.
Après se pose la question de pouvoir croiser les sources d'informations... mais là c'est encore un autre problème :)

Répondre
#14  - Murdock a dit :

Je pense que c'est un modèle (l'abonnement, ou même le paiement d'un article à l'unité) qui peut fonctionner. Je peux aussi reformuler en disant que c'est le moins pire mais le résultat reste le même : jusqu'à preuve du contraire, c'est le seul modèle qui permet éventuellement à une rédaction de (sur)vivre.

Ta comparaison avec la presse papier ne me semble pas pertinente, il y a bien des raisons qui peuvent expliquer l'arrêt de certains journaux (perte d'intérêt du lecteur, perte de crédibilité, ratage du virage "web", mauvaise gestion...). La presse gratuite ne se porte pas beaucoup mieux. Par contre le magazine est un marché qui tourne bien (il est pourtant souvent cher et bien chargé en pub).

Je suis d'accord sur ceux qui ne veulent pas payer ni aujourd'hui ni demain, difficile de les faire changer d'avis. Ils iront voir ailleurs. Sauf que si ça continu comme ça, dans 5 ou 10 ans, le ailleurs se résumera 20 minutes, buzzfeed et le journal du geek. Sexy !

Bref, on verra bien ce que ça donne tout ça.

Répondre
#15  - Tonton a dit :

Nxi est payant depuis quasiment 1 mois à 100%, faisons un état des lieux ? D'un coup d'oeuil pas possible de voire si une news est lisible ou non, et seulement 2 news de lisible sur 10, dont une sur la télémétrie de windows 10... Le nombre de commentaires à aussi chuté vu que les news intéressante ne sont plus gratuite et que la plupart des compte premium ne sont pas de gros commentateurs.

Pour le moment je considère nxi comme mort et je n'ai pas trouvé d'alternative, merci les grand groupes qui ont fait de la merde avec la pub, et les petits qui se sont laissés faire pendants des années.

Pour le moment nxi à 7000 abonnés, logiquement c'est 4€ par mois ? 7000 * 4 : 28.000€ / mois. 4 employés à 2000€ / mois ( soit 4000€ chacun charge comprises ) > 16.000€ mois. 28k - 16k = 12.000€ ? A un moment donné, c'est louche tout ça ?

Répondre
#16  - uTux a dit :

Coût des locaux / serveurs / impôts / matériel / déplacements etc.
Et puis c'est toujours moins que Mozilla qui engloutit des dizaines de million de dollar par an pour 1 navigateur...

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot guts ?

Fil RSS des commentaires de cet article